Etat des lieux

Notre environnement est saturé de PESTICIDES de toutes sortes, dont le glyphosate est un marqueur qui se retrouve dans les urines.

Nous avons tous du glyphosate dans nos urines !!!

Pour le prouver nous procédons à des analyses d’urine de la population, suivies de plaintes en justice pour demander l’interdiction de cette molécule

Là-bas

En Argentine, la mort au bout des récoltes :

*** Livre et film de Marie-Monique Robin  » Le Roundup face à ses juges », parus en 2017 mais mille fois hélas, toujours d’actualité comme là-bas ici …
Synopsis du film « Le Roundup face à ses juges »

Le livre « Le Roundup face à ses juges » de Marie-Monique Robin est disponible ici

*** Reportage d’Ouest France, largement « inspiré » du livre et du film de Marie-Monique Robin  cités ci dessus : http://s.ouest-france.fr/labs/grand-format/glyphosate-mort-au-bout-des-recoltes/

PAN : Pesticide Action Network

PAN International : http://pan-international.org/fr/

Au national

La campagne régionale BZH décline en Bretagne le mouvement citoyen national initié par les citoyen.ne.s engagé.e.s ariégeois.es.

–> Informations dans le blog de Marie-Monique Robin – journaliste d’investigation :

*** Vidéo dans laquelle François Veillerette, directeur de Générations futures, commente les résultats d’une étude conduite sur une trentaine de « personnalités », qui confirme que toute la population française est contaminée par le glyphosate : https://blog.m2rfilms.com/toute-la-population-est-contaminee-par-le-glyphosate/

*** Post sur la contamination dans nos assiettes : https://blog.m2rfilms.com/le-glyphosate-est-un-polluant-persistant/

Au régional

En Bretagne
Nous en avons tous aussi !

Suivez l’actualité des pisseries et des résultats dans la rubrique « presse » du blog.

Toutes les analyses d’urine effectuées se sont révélées positives au glyphosate !!!

Jour des résultats de la pisserie de Pontivy : Jt de FR3 Bretagne – 27 février 2019

Des groupes locaux sont en cours de constitution, pour organiser, en Bretagne, des analyses d’urine recherchant le glyphosate.

Ces analyses doivent suivre un protocole précis pour être opposables en justice.

Et, en Bretagne, mi décembre 2019, nous sommes déjà plus de 2400 !!!

Avec déjà plus de 40 groupes locaux !!!

Carte des candidat.e.s aux analyses d’urine en Bretagne

Vous qui résidez en Bretagne, vous pouvez via ce blog, vous porter candidat(e) pour une analyse recherchant le glyphosate dans votre urine. Et porter plainte si vous le souhaitez.

Informations sur la plainte : cliquez ici

Vous pouvez également organiser ou participer à l’organisation d’un groupe local de prélèvements dans votre entourage

Inscriptions aux analyses d’urine pour recherche de glyphosate (Bretagne)

A ce jour nous suspendons temporairement les analyses d’urine pour recherche de glyphosate avec plainte pour finaliser les plaintes de toutes les pisseries réalisées.

Vous inscrire à la campagne via un formulaire anonymisé

  • N’oubliez pas de « soumettre » votre formulaire (bouton en bas du formulaire) pour qu’il soit enregistré et vous recevrez un email de confirmation.
  • Votre inscription sera matérialisée par une forme épingle sur la carte des PIGs si vous procédez à une analyse + plainte ou à une analyse seule, et par une forme de goutte si vous êtes référent.e local.e ou départemental.e. (mise à jour 3 fois par semaine)
  • Pour celles et ceux qui sont déjà inscrits via le tableur, il n’est pas nécessaire de recommencer l’inscription !

Parlez en autour de vous, à vos copains.pines, à vos voisin.e.s, à vos collègues, à votre famille,  …

ET

Si on vous dit que « ce n’est pas dangereux pour les humains », ne le croyez pas forcément : https://www.youtube.com/watch?v=ovKw6YjqSfM

Je suis glyphosaté et j’en ai marre

Ami des lobbies décrypte « le business plan des pesticides ». (VIDÉO)

Du glyphosate dans les couches pour bébés !

 

Le glyphosate est partout : y compris dans les couches pour bébé.

C’est ce que vient de révéler l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (ANSES) dans un rapport inédit.

Rapport de l’ANSES du 23 janvier 2019 : cliquez ici

Nous contacter par email

En cliquant ici

 

  • Les breton.e.s ont porté plainte : les Faucheurs.cheuses Volontaires ont ouvert la voie
    Un premier groupe de 22 faucheurs.cheuses qui a déjà procédé à des analyses d’urine – qui se sont toutes révélées largement positives – a porté plainte le 20 novembre devant les tribunaux de Quimper, Lorient et Saint Brieuc.
    les détails de la journée du 20 novembre
  • En Ariège

Les ariégeois.es ont commencé à porter plainte

  • En Allemagne
Le problème est international !

 

Au delà de nos frontières, mêmes constatations, 99,6 % des Allemand.e.s ont du glyphosate dans leurs urines !!!

 

30 réflexions sur « Etat des lieux »

  1. Bonjour

    Je vines de m’inscrire

    l’accusé réception de mon inscription me dit de consulter le blog

    pouvez vous me donner son adresse svp

    Merci
    Michelle

  2. Bonjour
    Je me suis inscrit pour un dépistage sans plainte tout d’abord est il possible de rectifier une fois le résultat connu et envisagé alors de porter plainte
    Merci pour votre réponse
    Mr Le Falher Guy

    1. Bonjour,
      Les personnes qui portent plainte le font après avoir fait une analyse sous constat d’huissier.

      Si vous faites une analyse seule sans constat d’huissier et que, en fonction du résultat, vous désirez porter plainte, vous pourrez toujours le faire : c’est votre droit, mais ça ne sera pas dans le cadre de la campagne.

      Pour le faire dans le cadre de la campagne, il faut que vous ayez fait procéder à une analyse sous constat d’huissier qui témoigne du protocole suivi pour le prélèvement et l’analyse d’urine.

      Plus d’info sur la plainte sur le site de la Campagne Nationale Glyphosate

      Cordialement
      Izabel

  3. Salut Isabelle,
    De retour de Pontivy j ai commencé à contacter individuellement les pisseurs sarzeautin s
    Pour échanger sur le dépôt de plainte
    Il ne me reste que quelques personnes à voir?
    Ma question:pourrais je modifier leur inscription toute seule sur le blog(pour l instant le groupe est inscrit pour l analyse seule)
    Merci de ta réponse et à bientôt

  4. Je viens de lire les sites annonçant la campagne et le formulaire d’inscription. 2 remarques :
    – dans le formulaire, pas d’item « sexe neutre » et/ou « intermédiaire », « transgenre », … dans la colonne « sélectionnez le sexe ». un, ça m’énerve, deux, cette colonne est-elle pertinente ?
    – j’aimerais m’inscrire pour une analyse + plainte. Hors, je viens de lire que cela risque de me coûter 85 euros. Je suis depuis plusieurs mois au bord de l’interdiction bancaire de manière récurrente et je ne peux pas participer pour une telle somme. Question : le droit à militer est-il réservé aux bobos friqués ?

    1. Eric,
      Je n’ai pas la réponse à votre première question sur la pertinence de cette colonne.
      En ce qui concerne votre 2ème question, la réponse est clairement « non » Le droit de militer n’est pas réservé aux bobos friqués, mais à tous, quels que soient les revenus.
      Nous ne sommes ni un organisme qui vous fait payer telle somme en échange d’un service quelconque qui vous semblerait plus ou moins cher en fonction de votre aisance financière, ni les Gentils Organisateurs d’un club de vacances dont les activités vous paraîtraient trop onéreuses.

      Nous sommes des citoyens qui cherchons à nous organiser pour faire cesser l’empoisonnement de la population par les pesticides.

      Il nous appartient, et à vous aussi, d’imaginer des moyens de financement pour diminuer les frais et de mettre en oeuvre des actions en ce sens.
      Il vous appartient aussi de mouiller votre chemise pour proposer des solutions.

      Izabel pour PIG BZH

    2. euh… ca vous suffit pas l’écriture inclusive dans le texte de présentation, dans la rubrique sexe vous faut-il, en plus des initiales H ou F, les L, G, B, T et Q ? Jusqu’où votre stupide voracité d’enfant gâté ira-t-elle ? Jusqu’à X, Y, Z ?

  5. bonsoir, je souhaiterais m’abonner à la newsletter du blog. je n’ai pas trouvé l’espace pour laisser mon adresse mail pour m’abonner. merci de votre retour. cdt sylvie

    1. Bonjour,
      Il n’y a pas de newsletter : il vous faut passer de temps en temps sur le blog pour voir les informations que nous mettons à jour.
      Les informations sur les organisations de réunions publiques et des pisseries paraissent sur l’agenda des groupes locaux et sont aussi diffusées par les référents locaux eux mêmes.
      Cordialement
      Izabel

  6. Bonjour,
    Je vois sur le site wedemain un lien avec helloasso qui recueille des dons pour la campagne PIG.
    Est-ce-que cet appel aux dons pourrait être relayé chez nous? Je suppose que ces dons doivent venir en aide au niveau national? ou cela concerne t-il seulement l’Ariège?

  7. Bonjour j habite à Paris savez vous s il y a un groupe ?sinon y en a t il un sur l’ile de ré ? Merci infiniment . Bonne journée . Très cordialement

  8. Salut les éveillés,ça ruisselle ?
    On pourrait aussi faire des analyses de l’eau du robinet,tout arrive aussi là,puisque rien n’est fait pour respecter la distance d’épandage,suivant la météo ou pas(Suisse).Tous ces poisons répandus dans les champs passent au travers des soi-disant filtres et bassins de décantation.Ces produits,volatiles,miscibles dans tout et bien sur dans les eaux de surfaces via les fossés,se retrouvent dans les lacs où l’eau y ai pompée pour vous la livrer à domicile,à bon tarif,mais polluée !Empoisonnement légalisé,comme pour l’Amiante,on connaissait sa toxicité en 1905 ! A force de crier cela un peu partout,il y aura peut-être quelqu’un pour m’aider à porter cette plainte contre les agences de l’eau donc l’état.L’air est aussi pollué mais en Bretagne difficile de le mesurer…Merci pour le support.Unité, partage,transparence et persévérance.Les lobbys sont de plus en plus présents pour influencer la jeunesse de ce jour qui est le leur,15/03/2019,bientôt,tous les jours à la lutte,pour eux aussi.Le nucléaire va amener sa cerise sur ce gâteau,avec les véhicules électriques,tous aux abris !

  9. Bonjour,

    Je me sent très concernée par ce mouvement qui me semble essentiel !

    Je suis prête pour une analyse d’urine sous contrôle d’huissier et porterai plainte avec grand plaisir !

    Merci de votre retour.

    Caroline.

  10. Bonjour, je suis nantaise, ces analyses viendront elles jusqu’ici ? Je suis sûre que nous sommes beaucoup d’interessés! Merci

  11. Bonjour,

    juste un rappel pour ceux qui seraient tentés de participer à cette campagne de désinformation : la littérature scientifique est très abondante sur le glyphosate et démontre qu’il ne cause aucun problème de santé.

    Participer, cela signifie vous faire instrumenter par un parti politique pour faire obstruction à la science.

  12. Bonjour,

    Je cherche désespéramment à rejoindre une pisserie et me suis inscrits plusieurs fois sur le googleform, sans succès. Aussi, je suis preneur d’indications pour participer à une très prochaine campagne. Je suis sur les Sorinières (Nantes) mais je peux me déplacer au besoin sur le 56, le 35, le 85. On peut aussi mener une action sur le sud loire, car il y a de quoi faire.

    1. Bonjour,
      Nous n’avons pas de googleform mais un formulaire Framasoft 😉

      Essayez de vous rapprocher des référents départementaux 44 ou 56 pour en savoir plus sur les pisseries organisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *