15 mai – Lorient : marche contre Bayer-Monsanto

marche contre Bayer Monsanto
Lorient – 15 mai : marche contre Bayer Monsanto
« Appel à la Marche contre Bayer Monsanto et son monde 
Le samedi 15 Mai, le collectif lorientais appelle à une 6ème Marche contre Bayer Monsanto et son monde.
Nous serons debout face au modèle agricole qui ruine les agriculteurs, détruit la nature et rend malade toute la population.
 
Pour fêter la vie et toutes les activités respectueuses du vivant, rejoignez-nous ! 
Nous devons jouer collectivement pour faire face aux défis sociaux et écologiques qui sont présents autour de nous.
Nous regrouper ! Continuer le combat !
Agir ensemble ! et Résister !
Nous donner la liberté de remettre en cause l’organisation institutionnelle qui continue année après année à valider l’agrochimie, tueuse de vies, partout où elle passe !
A valider les cargos de la mort amenant le poison soja, OGM et pesticides, aux animaux de ferme.
A cautionner les épandages de pesticides à la porte des habitations.
A être dans le déni de l’effondrement de la biodiversité et le bouleversement du climat (un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre par l’agriculture), rien que ça.
Pour lutter, (re)prenons la parole !
 
Rassemblé.e.s notre pouvoir est immense !
Nombreuses et nombreux nous faisons front et résistons.
Venez nombreux-ses à 14h30 le samedi 15 Mai devant l’Hôtel de Ville de Lorient  
 
La démocratie commence par nous, par notre capacité à nous prendre en main face aux enjeux locaux et sociétaux.
Nous pourrions par exemple viser une augmentation de la production alimentaire bio et locale gérée par toutes les communes avoisinantes dans un esprit de service public.
Pour faire part de votre joyeuse et ferme volonté, venez déguisé e s  le samedi 15 avec vos casseroles, slogans, pancartes et banderoles joyeuses et déterminées ! 
Le collectif de la marche contre Bayer Monsanto de Lorient »

Samedi 15 mai 2021 – Lorient

14h30 – Mairie-Parvis du Théatre

Combat Monsanto, aux côtés de Secrets toxiques, du Collectif Vietnam-Dioxine, du Comité de Soutien à Tran To Nga, d’Attac, de la Confédération Paysanne, de Bioconsommacteur, d’Extinction Rebellion Paris et plusieurs autres organisations, organise la Marche contre Monsanto et l’agrochimie qui aura lieu le samedi 15 mai 2021, notamment à Paris mais dans bien d’autres villes.

L’objectif de la marche est entre autre de :

  • Créer un front commun entre tou·te·s les acteur·ice·s en lutte contre l’agro-chimie. Montrer que tou·te·s ces acteur·ice·s sont uni·e·s et déterminé·e·s et faire de ce moment un temps fort qui lance une dynamique citoyenne de mobilisation sur la thématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la justice environnementale.
  • Questionner/dénoncer l’économie agricole et l’élevage industriels et le “mode d’habiter la Terre” qu’elle induit, et mobiliser les citoyen·ne·s et les pouvoirs publics autour d’une vision de l’agriculture sans pesticides qui serait respectueuse de la santé et de l’environnement et des animaux, autosuffisante, socialement juste et démocratique.
  • Mettre en lumière les alternatives et solutions existantes et le chemin vers un modèle agricole et social enviable.
  • Réclamer une justice environnementale et soutenir les victimes des produits toxiques (pesticides, agent orange, glyphosate, chlordécone) fabriqués par Monsanto et les autres firmes agro-chimiques.
  • Dénoncer le monde toxique (représenté par Monsanto) et le rôle central que joue l’agro-chimie dans la présence toujours plus importante de contaminants dans les eaux, les sols, et les organismes.

 

Depuis 2013, cet événement mobilise de nombreuses associations et citoyen.ne.s contre le géant de l’agro-chimie et contre un système agro-chimique qui empoisonne la santé humaine et les écosystèmes. La marche contre Monsanto (et l’agrochimie) est l’occasion de nous mobiliser pour la justice environnementale, pour des alternatives aux pesticides et pour un système agricole et alimentaire respectueux de l’humain et de l’environnement. En 2019, lors de la dernière manifestation en présentiel, près de 40 villes se sont mobilisés.

Programme de LORIENT à venir incessamment sous peu 🙂

Avec Secrets Toxiques : https://secretstoxiques.fr

 

Réponse PIG BZH sur Médiapart

Suite à l’article paru sur Médiapart le 19 avril dernier, dans lequel notre association s’est vue citée, la Direction Collégiale de PIG BZH a souhaité apporter son propre éclairage, par le biais d’une réponse publiée le 23 avril 2021 sur le site de Médiapart.

L’article en question : titre et chapeau

«L’écologie et les usines», les candidats aux régionales face au modèle agricole breton

19 avril 2021 Par

 

Pas moins de cinq candidatures se réclament de l’écologie pour les régionales en Bretagne, dont celle du président sortant au cœur d’une guerre entre le PS et LREM. Ici, on s’enorgueillit de nourrir la France entière, quitte à empoisonner doucement les sols, les eaux et les hommes. L’attaque récente contre une journaliste démontre combien la remise en cause de ce modèle reste une tâche ardue.
 »

Le paragraphe incriminant PIG BZH

 

 »
À première vue, la différence avec EELV n’est pas flagrante. Daniel Cueff, héros du mouvement des coquelicots et des « Pisseurs de glyphosates » (voir leur réaction dans l’onglet Prolonger), n’a pourtant pas de mots tendres à l’endroit des écologistes politiques, persuadé que leur « agressivité » vis-à-vis des agriculteurs, leur « côté binaire », maintient « les choses en état ». « Les agriculteurs n’aiment pas qu’on leur dise quoi faire. C’est vexant, d’une violence symbolique terrible en réalité. C’est pour cette raison que l’écologie n’avance pas. »
« 

 

La réponse de PIG BZH publiée aujourd’hui 23 avril 2021

 

« La Direction collégiale de PIG Bzh n’a pour d’autres « héros » que celles et ceux qui sont déterminés à une sortie définitive et des pesticides et de l’agriculture industrielle mortifère.
Si « agressivité » il y a, elle est d’abord le fait de dirigeants FNSEA ne voulant aucun changement car obnubilés par les « normes concurrentielles européennes voire mondiales» quand le but de PIG Bzh et de la campagne glyphosate est bien la protection des paysan-nes eux-mêmes ainsi que la santé de leurs concitoyen-nes.
Ces dirigeants FNSEA ne cachent d’ailleurs nullement, par leur position victimaire, entretenir le dénigrement de nos analyses au seul motif d’obtenir la réautorisation de mise en marché (AMM) du glyphosate en 2022. Ils ont même porté plainte en janvier 2020 contre PIG Bzh pour nous intimider et nous faire taire.
Même le Procureur de la République n’a pas cru devoir donner suite…
Les paysans, même les petits paysans bio, savent tout à fait conduire leurs entreprises et l’essor même de l’agriculture biologique en Bretagne comme ailleurs montre bien que lorsque la demande existe et qu’une politique de soutien public est mise en place ( même très insuffisante comme c’est le cas), les choses ne restent pas en l’état : elles avancent et ceux qui veulent le statu quo sont bien ceux qui s’assoient et sur la demande sociale et sur les problèmes de santé publique alors qu’ils sont les premiers bénéficiaires de la PAC.

PIG Bzh n’est pas un parti politique et n’est pas affilié à telle ou telle tendance politique mais il est évident que si Daniel CUEFF, par sa candidature « hors partis » a décidé de lui-même d’affaiblir l’expression écologiste au premier tour des Régionales, il devra aussi assumer, cette fois, la non expression écologiste au second tour des Régionales en Bretagne.
Et elle est à priori évidente pour tout le monde, sauf pour lui?…
Lorsqu’il n’a pas été réélu en 2015 c’est parce que JY Le Drian a fait et gagné le pari de faire sans les écologistes.
Est-ce le but recherché une nouvelle fois ?

Les 6 dernières années ont montré toute la puissance de nuisance d’une FNSEA, incrustée au sein de l’éxécutif régional et les financements à l’agro-industrie galopante, d’où la nécessité d’une union des écologistes pour être devant au premier tour.
A la différence de JY Le Drian, Loic Chesnais-Girard (PSF comme lui auparavant) semblerait avoir aujourd’hui « ouvert les yeux »: Ne vaudrait-il pas mieux en prendre acte avant qu’il ne les referme! »

La Direction Collégiale de PIG BZH

Texte entier en téléchargement ici : mediapart_regionales_pigbzh

Et ce jour là … on promettait

http://www.landerneau-ecologie.org/?p=3139

Nous ne ferons pas d'alliance au second tour
Nous ne ferons pas d’alliance au second tour

 

17 avril – 11 h – St Gérand – Marche Rassemblement contre la ré-intoxication du monde

rassemblement marche le 17 avril à St Gérand

Revue de presse après l’événement :
Actu Bretagne Pontivy journal
FR3
le Télégramme
Ouest France

Manifestation déclarée, récépissé ci dessous :
Récépissés de déclaration 17 avril

Attestation à télécharger votre venue à la manif : Attestation-confinement-21-mars-2021-1

Défilé animé jusqu’à l’usine d’aliments agro-industriels 

SANDERS

Venez avec des slogans, des parures et des costumes

incarnant un monde non toxique.

Nous dénonçons le discours mensonger de la Région et de l’État ainsi que leur soutien complice aux entreprises agro-industrielles qui sont responsables du saccage environnemental et social, tant en Bretagne qu’en Amazonie ou ailleurs dans le monde.

Le système SANDERS :

  • Gère et organise la filière du soja issu de la déforestation vertigineuse de l’Amazonie. Le poumon de la planète part en fumée pour le profit de SANDERS.

  • Manipule les éleveurs en les réduisant à des rôles de simple manœuvre, les fragilise financièrement au travers de contrats de dépendance.

  • Promeut les fermes-usines, les systèmes hors sol, et l’industrialisation d’échanges commerciaux planétaires pour augmenter ses profits.

  • Occupe, via le président d’AVRIL, un siège au CA de la FNSEA et oriente les politiques agricoles et environnementales vers ses intérêts.

  • Concourt à pérenniser un modèle agricole éloignant toujours davantage les agriculteurs de leur vocation vivrière, faisant fi des enjeux majeurs de notre société : la protection de l’environnement et du climat et la santé publique.

La Convention Citoyenne pour le Climat appelle d’urgence à l’abandon de l’agriculture chimique et de l’élevage intensif, et préconise un accompagnement et une transition complète vers des pratiques agro-écologiques.

Faisons masse dans cette direction. Le sujet est transversal à beaucoup de luttes en cours : pour le bien-être animal, pour la préservation de l’air, des sols et des eaux, pour des paysans œuvrant à une alimentation saine au service des territoires et des populations, pour la liberté de la presse, pour la fin des algues vertes, contre l’extinction du vivant, contre la déforestation, …

Rejoignez nous !

Nous écrire : infos@actions-cac.fr

Page facebook Morbihan Contre Les Fermes-Usines.

Inscription pour recevoir des informations du collectif :

https://framalistes.org/sympa/subscribe/morbihan-contre-ferme-usine

Pétition Pollinis : pression lobbies / plantes et insectes OGM en Europe

URGENT

https://action.pollinis.org/sign/stop-forcage-genetique/

de POLLINIS – le 13 avril 2021 :

« Chère amie, cher ami,

Une enquête accablante vient de révéler l’intense lobbying des firmes de biotechnologie pour influencer la législation européenne et imposer leurs nouveaux OGM en Europe (1).

En dépit de l’arrêt de la Cour de Justice européenne qui, depuis 2018, pose un principe fondamental en stipulant que les organismes issus des nouvelles techniques d’édition du génome sont bien des OGM et doivent donc être soumis à la même réglementation (2)…

malgré le rapport du Groupe européen d’Éthique Scientifique et Technique (3), qui met en garde contre la rhétorique des firmes qui tentent de requalifier et blanchir leurs nouvelles plantes et insectes OGM pour échapper à cette réglementation, et établit la nécessité d’un grand débat public citoyen et pluridisciplinaire sur ces questions fondamentales pour l’avenir du vivant, comme nous le demandons depuis bientôt un an…

malgré les risques et les conséquences potentielles pour nos écosystèmes, pointés par les chercheurs, d’une dissémination prématurée dans la nature d’organismes issus de nouvelles techniques d’édition du génome (4)…

la Commission européenne, sous la pression des lobbys de l’industrie, rendra d’ici la fin du mois d’avril un nouveau rapport qui pourrait ouvrir la voie à une commercialisation facilitée de ces nouveaux organismes en agriculture (5).

Aidez-nous à faire contrepoids à cette influence insupportable des lobbys des grandes industries biotechnologiques sur les décisions européennes !

La pétition que vous avez signée, pour l’application du principe de précaution et l’organisation d’un débat citoyen sur le forçage génétique, atteint presque 240 000 signataires : nous avons besoin d’un coup de pouce exceptionnel pour démultiplier ce chiffre avant la sortie du rapport de la Commission, pour opposer aux lobbys le poids démocratique de centaines de milliers de citoyens qui refusent que les multinationales puissent ainsi faire main basse sur les abeilles, les papillons et tous les insectes sauvages !

S’il vous plaît, aidez-nous à donner une ampleur exceptionnelle à cette mobilisation. Voici comment vous pouvez nous aider :

Transférez notre page de campagne avec sa vidéo explicative à tous vos contacts, pour les informer des récents développements qui ont lieu dans les laboratoires des multinationales biotechnologiques, et de leur lobbying intensif pour obtenir le feu vert des autorités pour une dissémination grandeur nature de nouveaux insectes OGM

Partagez cette campagne sur les réseaux sociaux, sur Facebook, sur Twitter, ou tout autre réseau que vous utilisez

Envoyez-la à vos amis sur WhatsApp ou Messenger

Un grand merci pour votre mobilisation urgente et indispensable pour empêcher les firmes de décider, seules, de l’avenir de tous les organismes vivants.

Bien cordialement,

L’équipe de POLLINIS

 

Références :

Derailing EU rules on new GMOs – Corporate Europe Observatory, mars 2021
Arrêt dans l’affaire C-528/16 Confédération paysanne e.a./Premier ministre et ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Cour de Justice de l’Union Européenne 2018
European Group on Ethics in Science and New Technologies,Ethics of Genome Editing . European Commission, Directorate-General for Research and Innovation – Mars 2021
Voir la vidéo de POLLINIS sur le forçage génétique
Face aux lobbys des biotechnologies, appel à la fermeté sur l’encadrement des nouveaux OGM – POLLINIS mars 2021

POLLINIS Association Loi 1901

10, rue Saint Marc 75002 Paris

Pollinis.org

 »

POLLINIS est dans la coalition de « Secrets Toxiques »

https://secretstoxiques.fr

 

A voir : film-documentaire « Gluten, l’ennemi public? » – ARTE -mardi 13 avril – 20h50

Diffusion sur ARTE

Le film-documentaire Gluten, l’ennemi public? de Patrizia Marani sera diffusé sur ARTE le mardi 13 avril, à 20h50.

« Le film est une enquête documentaire qui essaie d’y voir plus clair dans la vague d’intolérance reprochée au gluten en questionnant l’utilisation du glyphosate ainsi que, de manière plus générale, les pratiques d’une agriculture globalisée, vouée à la rentabilité plus qu’à la qualité des produits et à la protection de notre santé et de l’environnement.

Les cas d’intolérance au gluten explosent et les maladies coeliaques sont quatre fois plus élevées que dans les années 1950. Cette ambitieuse enquête révèle les dommages causés par la dérégulation de notre économie sur le blé, notre aliment de base.

Magique, le gluten apporte gonflant et liant aux préparations culinaires. En revanche, il est indigeste. Mais s’il ne fait qu’alourdir l’estomac d’une personne en bonne santé, il provoque chez les individus cœliaques ou sensibles une réaction immunitaire dévastatrice. En 2018, le marché mondial des produits sans gluten pesait 15 milliards d’euros. Il devrait plus que doubler d’ici à 2027. La diabolisation de cette protéine qui se forme en mélangeant l’eau à la farine ne constitue-t-elle qu’un argument marketing ? Ou le blé s’est-il mué en poison ? Comment cette céréale faite pour mûrir au soleil peut-elle prospérer dans des pays froids comme l’Ukraine ou le Canada ? Les cas de maladies cœliaques, quatre fois plus élevés que dans les années 1950, et de sensibilité au gluten ont explosé, avec une vitesse excluant une mutation génétique et accusant notre environnement.

Géopolitique du blé
Jadis élancés, les blés ont rapetissé. Pourquoi ? Parce que les variétés naines s’accordaient mieux avec les engrais à base de nitrates et de phosphates, matières à explosifs dont il fallait écouler les stocks accumulés durant la Seconde Guerre mondiale… Ces « petits blés » contiennent moins de gluten mais dotent celui-ci d’une élasticité renforcée que nous tolérons moins bien. Ce gluten tenace, niché dans de nombreux produits transformés, n’explique pourtant pas à lui seul l’épidémie actuelle.
Les résidus grandissants de glyphosate, un herbicide, dans les aliments à base de céréales ont une part écrasante de responsabilité. 
Le constat dressé par cette enquête, multipliant les éclairages de chercheurs, économistes, juristes, fermiers ou militants, laisse pantois : mainmise des multinationales sur les réglementations, modèle industriel favorisant les grands céréaliers, interdépendance des pays entravant la régulation…
Contrainte d’importer une partie de son blé, l’Italie, qui interdit la dessication (prisé dans les pays froids, le procédé consiste à vaporiser l’herbicide juste avant la moisson pour faire mûrir les plantes artificiellement), a tenté d’indiquer sur les paquets de pâtes la provenance des grains.
Le Canada a aussitôt déposé un recours au tribunal de l’OMC. Pointant les dérives mais aussi les avancées, comme le retour des variétés de blé anciennes en Sicile, un démêlage vigoureux de nos épis et des maux qui les rongent.

Le petit mot de la boîte de prod GRAFFITIDOC :  www.graffitidoc.it

L’engagement des Pisseurs Involontaires de Glyphosate s’inscrivant dans le cadre des problématiques abordées dans le documentaire, nous avons pensé que vos associés pourraient être très intéressés. Si vous le voulez bien, nous serions donc ravis de collaborer avec vous afin de porter l’attention sur ce thème, en relayant l’information concernant le documentaire.

Disponibilité du film sur Internet –> 12 mai

Dans cette perspective, je vous envoie ci-dessous un lien vers la page d’arte.tv où le film est d’ores et déjà disponible et ce jusqu’au 12 mai prochain:

https://www.arte.tv/fr/videos/090077-000-A/gluten-l-ennemi-public/

Diffusion en live sur ARTE Youtube :

Par ailleurs, le film sera également diffusé en live sur la chaîne YouTube d’ARTE, https://www.youtube.com/user/ARTEplus7, une occasion précieuse pour échanger avec des experts qui répondront, en directe, aux questions des spectateurs.

L’exemple Wallon

https://www.fwa.be/cultures/reportage-gluten-lennemi-public-lexemple-wallon

mardi 13 avril – Rennes Préfecture régionale : rassemblement collectif 29 pour la souveraineté alimentaire

 

Interpelons les élus et les citoyens

Sur la nécessité d’un changement de paradigme

pour mettre de côté un modèle agricole « destructeur » et le remplacer par une agrolo-écologie paysanne.

Nous sommes dans une phase décisive pour l’orientation de la PAC des prochaines années. Ceux qui voudraient ne rien changer se font entendre dans les médias et les ministères. De son côté, la Confédération Paysanne de Bretagne, Normandie et Pays de Loire organise un rassemblement

à Rennes devant la Préfecture régionale
le mardi 13 avril à partir de 11h30

En tant que paysan membre de la confédération paysanne et du Collectif 29 pour la Souveraineté Alimentaire, je ne me vois pas passer à côté de cette occasion pour interpeller élus et citoyens sur la nécessité de changement de paradigme

Le collectif 29 avait programmé le même jour une formation par visioconférence sur les compétences des Régions pour la PAC 2023-2027. En accord avec quelques membres du Comité de pilotage, je vous propose de reporter cette formation  et j’invite tous les membres du Collectif 29 à participer au rassemblement de Rennes. Chacun d’entre nous peut aussi y inviter de personnes de son entourage…
Je vous propose de faire savoir votre participation pour organiser le covoiturage et les dérogations réglementaires…
Bien à vous.
Pour le Collectif 29 pour la Souveraineté Alimentaire,
Yvon Cras

Actes de malveillance sur 2 journalistes : mobilisation le 6 avril à Rostrenen

Large soutien le 6 avril à Morgan Large :

Ouest France

Letelegramme.fr

FR3

Reporters Sans Frontières (RSF) titrait le 2 avril 2021 :

Une journaliste enquêtant sur l’agro-industrie en Bretagne victime d’un acte de malveillance

https://rsf.org/fr/actualites/une-journaliste-enquetant-sur-lagro-industrie-en-bretagne-victime-dun-acte-de-malveillance

Selon l’ONG, la journaliste de radio Kreiz-Breizh, basée à Rostrenen (Côtes-d’Armor), Morgan Large, a découvert que les boulons de la roue arrière de sa voiture avaient été enlevés. RSF dénonce les pressions subies par la journaliste dans le cadre de son travail autour de l’agro-industrie.

L’ONG dénonce également l’agression d’une journaliste allemande, cette semaine, à Glomel : « Elle a été insultée, bousculée et suivie chez elle par un agriculteur ».

 

Grève et appel à la mobilisation

Les journalistes de Radio Breizh feront grève mardi 6 avril, et

appellent à un rassemblement de soutien aux deux journalistes et pour la liberté d’informer,

à Rostrenen, place du marché,

mardi 6 avril à midi.

Pour remplir  vos attestations de sortie :

Communiqué de presse de l’U.R. Solidaires de Bretagne :

Cyberacteurs : Pétition de soutien à Morgan Large

Charlie Hebdo 14 avril 2021

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/quimper/centre-bretagne-menaces-et-actes-de-malveillance-contre-une-journaliste-de-rkb-2027308.html

https://www.ouest-france.fr/bretagne/bretagne-reporters-sans-frontieres-denonce-un-acte-de-malveillance-envers-une-journaliste-35d96be8-938f-11eb-ab2c-7cf36a02870a

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6311595/appel-a-la-greve-et-rassemblement-apres-la-mise-en-danger-dune-journaliste-bretonne.html

 

Procès des pesticides Guingamp : verdict

Le tribunal de Guingamp a condamné, ce vendredi, sept faucheurs volontaires à 300 € d’amende avec sursis.

État de nécessité non reconnu

Dans son réquisitoire, la magistrate avait réclamé 1 000 € d’amende, dont 900 € avec sursis. Le tribunal l’a donc partiellement suivie.

https://www.letelegramme.fr/bretagne/guingamp-les-faucheurs-volontaires-condamnes-a-300-eur-d-amende-avec-sursis-02-04-2021-12729306.php

Affaire à suivre !!!

http://secretstoxiques.fr