Kemennadenn PIG BZH

« Sklaeroc’h ar staot gant an FNSEA !

Petra fell da FDSEA ar Morbihan lakaat ac’hanomp da gompren, p’eo bet 18 anezho da staotañ ha n’eo ket bet kavet glifosat ebet en enno evit toare?

Ar 650 dielfennadur-staot all kaset da benn gant PIG Bzh a ziskouez int liveoù glifosat kalz uheloc’h avat, a-us da 0,4 ng/ml, gant ur c’hresk anat dreistholl pa ‘z eo bet staotet d’ar mare ma vez ledet an ampoezon.

An test ELISA, kaset da benn gant al labourva alaman Biocheck, hag a vez implijet gant Staoterezed ha Staoterien Glifosat en desped dezho e Breizh, a gustum dielfennañ ar glifosat betek 0,075 ng/ml.
Stummet reizh eo al labourva alaman, koulz e-keñver reolennoù Europa hag e-keñver an doareoù sklaer ha rekis d’ober evit ober seurt dielfennadurioù.

Petra neuze diwar-benn an doareoù implijet evit testoù an FDSEA 56 ?

Peseurt gwarez e vez roet deomp eta evit ma vefe treuzwelus an tolpad, an doareoù implijet, war ar pegoulz eo bet staotet, ar pezh a zo bet graet goude-se gant ar buredigoù ha war ar penaos eo bet paeet ? Hini ebet !

Goude deomp bezañ bet kelaouet hirroc’h, an test implijet ganto a lavarfe « mann » pa vez al live gliphosat izelloc’h evit 0,4 ng/ml, ar pezh a zo ul live 5 gwech uhelloc’h evit an test implijet gant PIG BZH, da lavared eo 4 gwech ar pezh a zo aotreet evit an dour da evañ.

Ha n’eo ket e Penn Ospital Gwened e vije bet graet an dielfennadur met e hini Limoges..

Evit toare eo bet prientet mat an afer hag a-bell’zo gant an FDSEA 56…

Petra soñjal eta eus ur « sindikad » hag a gav gwelloc’h, kentoc’h evit klask gwareziñ e izili, hag a zo ar re gentañ da vezañ lakaet diaes, gant micherourien ar stalioù fardañ boued, gant seurt ampouezon, chom en dinac’h ha klask abafiñ pe gourdrouz zoken an dilennidi hag a zo int-i o klask gwareziñ o amezeien, p’emaint int-i e-karg ?

An FNSEA, ha ne wel en emsav sitoian a-hiriv nemet « brabanserezh ekologel » a dle da vat kompren o-deus komprenet ar sitoianed e paeent 3 gwech evit o voued :
– ur wech gentañ war ar marc’hadoù pe er gourvarc’had,
– un eil gwech dre o zailhoù evit paeañ ar PAC hag an disaotrañ,
– ha bremañ un trede gwech evit en em louzaouiñ pa welont tarzh ar c’hleñvedoù o tont diwar saotradur o endro, ha dreistholl tarzh ar c’hrign bev hag ar c’hleñvedoù o tistruj ar bred.

N’eo ket ma vije dic’houzañvus hepken krennlavarioù an FNSEA met dañjerus int zoken evit ar re a zo lod e-barzh… »

Kemennadenn PIG Bzh 09/09/2019


Un tolpad all a zo raktreset e Brest d’ar sadorn 5 a viz Here 2019 etre 7eur ha 9e30, da vare 40 vet deiz ha bloaz Marc’had Bev Kerinou : mont e darempred gant : 06 72 52 17 51

Communiqué de presse

Que veut nous faire croire la FDSEA du Morbihan, dont les 18 «analyses» de glyphosate n’auraient montré aucune imprégnation ?

Les 650 analyses pratiquées par PIG BZH montrent des taux de glyphosate largement supérieurs, dépassant les 0,4 ng/ml, avec une  augmentation importante des taux de glyphosate quand les prélèvements sont effectués en période d’épandage de pesticides.

Le test Elisa du laboratoire allemand Biocheck, utilisé par les Pisseurs.sseuses Involontaires de Glyphosate en Bretagne (PIG BZH), a un seuil de détection de 0,075 ng/ml.
Le laboratoire allemand conforme aux normes européennes est tout à fait fiable et organisé pour effectuer de telles analyses dans le cadre d’un protocole clair et précis.

Qu’en est-il de celui utilisé pour les tests de la FDSEA 56 ?
Quelle garantie nous donne-telle sur la transparence de l’opération, sur le protocole utilisé, sur la durée de rétention des urines, sur le respect du conditionnement des échantillons et son financement de l’opération ? Aucune !

Renseignements pris, le seuil de détection de ce test ne serait que de 0,4 ng/ml, soit cinq fois plus élevé que celui utilisé pour les test de PIG BZH, soit surtout quatre fois la limite supérieure du taux autorisé dans l’eau potable.

Contrairement aussi à ce qui a été annoncé, les échantillons auraient été seulement prélevés à Vannes, l’analyse biologique aurait été réalisée au Centre de Biologie et de Recherche en Santé (CRBS) du CHU de Limoges.
La démarche n’aurait donc pas été aussi locale, ni aussi simple qu’annoncée à la presse…
La campagne de presse, mise en évidence par la parution simultanée d’articles spécialisés, bien informés des analyses morbihannaises et fustigeant la démarche citoyenne des pisseurs.sseuses breton.nes, illustre une opération savamment orchestrée et loin d’être aussi spontanée que voudrait le faire croire la FDSEA 56.

Que faut-il penser d’une organisation «syndicale» qui, plutôt que penser à protéger ses propres adhérents, premières victimes des pesticides avec les salariés de l’agroalimentaire, est toujours dans le déni et intimide, voire menace les élus de représailles s’ils étaient tentés de protéger les populations des territoires dont ils ont la charge ???

La FNSEA qui ne voit dans le mouvement citoyen actuel que «du populisme écologique» doit impérativement comprendre que les citoyens ont de plus en plus de conscience qu’ils paient trois fois le prix de leur alimentation :
– une première fois sur les marchés ou au supermarché,
– une seconde fois par leurs impôts pour financer la PAC et la dépollution,
– et désormais une troisième fois pour se soigner, étant donné l’explosion des maladies environnementales, notamment cancers et maladies neuro-dégénératives…

Le discours de la FNSEA est non seulement inacceptable mais dangereux pour ses propres adhérents(e)s.

Agenda : où nous rencontrer

Rencontres à venir

Manifestation du 15 septembre à Pontivy

Les pisseurs.sseuses de PIG BZH seront bien évidemment présents pour la manif du 15 septembre à Pontivy

Foire régionale Bio Zone – Mûr de Bretagne

7 – 9 septembre 2019 – Mûr de Bretagne
PIG BZG sera présente à la foire

Biozone 2019

http://foire-biozone.org/

 

Prochaines informations à venir incessamment sous peu …

 

Pisseurs/sseuses Involontaires de Glyphosate

Rencontres passées :

Marche contre Bayer-Montsanto de Lorient :

18 mai 2019 dès 11 h
Les Pisseurs Involontaires de Glyphosate (PIGs) seront au rendez vous !

Communiqué du comité d’organisation de Lorient Marche contre Bayer-Monsanto

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » !
Aussi dans la perspective de 2019, le comité d’organisation de Lorient Marche contre Bayer-Monsanto s’est déjà réuni 4 fois.
Notre ambition est de marquer fortement les esprits dans la continuité des événements de 2018.
En particulier, l’opération « Nous voulons des Coquelicots » qui a pour objet l’interdiction totale de tous les pesticides. Utopie peut-être…
Malgré tout, tout ce qui va avec les pesticides (OGM , engrais chimiques…) NOTRE BUT À TOUS , C’EST QUE TOUT ÇA DISPARAISSE UN JOUR !!! C’est bien la cible de notre Marche.
Et Bayer-Monsanto n’en est que le symbole !

> > Aussi, nous voulons rassembler un maximum de soutiens à notre Collectif Mcmb pour INONDER les rues de Lorient le 18 Mai 2019, pour IMPRESSIONNER nos décideurs, pour SEDUIRE nos concitoyens, pour PREPARER la Société de demain !!!

D’ici là, nous comptons sur vous, qui que vous soyez, citoyen-ne-s, association, entreprise, syndicat… pour commencer à diffuser dans vos réseaux.
Merci d’avance.

Contacter le Comité d’organisation de Lorient marche contre Bayer- Montsanto

  • Vendredi 1er mars 20 h 30 : débat sur la crise écologique et l’urgence de la transition avec Fabrice Nicolino– initiateur du mouvement « Nous voulons tous des coquelicots »

    Amphithéâtre St Louis – 11 place Anatole le Braz – Lorient

 

 

 

  • jeudi 8 novembre – 20 hrencontre « mobilisations citoyennes » pour les 10 ans de Médiapart . Au Carré Magique de Lannion. Partenariat entre Médiapart, SciencesPo Rennes, l’IUT de Lannion et le Carré Magique.
  • samedi 17 nov – 15 h –  Crise climatique , conférence climat avec Pierre Larrouturou– au Palais des Arts à Vannes. Attention il faut s’inscrire ! 
  • dimanche 18 – 9h à 18 h : bourse aux plantes à Gueltas
  •  mardi 20, si pas de modification, dépôt de plaintes des Faucheurs Volontaires . Il y aura du spectacle. Programme à venir tout prochainement
  • mercredi 28 nov – 9h 15 : colloque organisé par ERB  à la chambre des métiers, 2  cours des Alliés à Rennes . (il faut réserver à Eau et Rivières de Bretagne). Programme du colloque
    • vendredi 30 nov – 20h : projection du film « Un autre chemin » / Rencontre / Débatsalle Kerivo – Saint Jean Brévelay
    • vendredi 7 déc : jour des coquelicots , François Veillerette devrait participer au rassemblement des Coquelicots à Saint-Brieuc, avant de participer à une grande conférence, à 20 h, à Pommeret aux côtés de victimes de pesticides, Il sera accompagné par l’avocat François Lafforgue, qui défend des victimes contre des géants des pesticides
    • –> Rassemblement des coquelicots à Ploërmel devant la mairie : vendredi 4 janvier 2019
    • jeudi 28 /02 11h30
      soutien à une victime des pesticides
      tribunal des prud’hommes
      38, pl du centre à Guingamp
    • Mercredi 27 mars – 20 hVannes – palais des congrès – Conférence de Joël Spirou : OGM, pesticides , quelles conséquences pour la santé ?

       Joël Spiroux de Vendômois, médecin et président du CRIIGEN, (Comité de Recherche et d’Information Indépendante sur le Génie Génétique) animera une conférence-débat sur les pesticides et leurs impacts sur la santé dans le cadre de la 14ème Semaine pour les alternatives aux pesticides.

      Le CRIIGEN fête ses 20 ans avec les ONG et associations qui l’ont soutenu et le soutiennent, en organisant tout au long de l’année des conférences/débats dans diverses régions.

      Eau & Rivières de Bretagne, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’ouest, Bretagne Vivante et Clim’actions s’associent à cette conférence et rappellent leur revendication d’étendre à tout l’environnement l’interdiction des pesticides, déjà en application dans les espaces publics et depuis le 1er janvier 2019 chez les particuliers.

      Créé en 1999 par Corine LEPAGE, le Professeur Gilles Eric SERALINI, le Professeur Jean Marie PELT et Chantal JACQUET, le CRIIGEN est un groupe international d’experts ayant une approche transdisciplinaire sur les bénéfices et les risques sur la santé humaine, animale, et les écosystèmes de l’utilisation du génie génétique et de la chimie industrielle.

      Le CRIIGEN est indépendant des sociétés de biotechnologies et de l’agrochimie. Il réalise des contre-expertises, évalue les alternatives potentielles et encourage le développement d’une hygiène chimique pour améliorer la santé publique.

      Les alertes sur les effets des pesticides mobilisent les victimes atteintes de maladies professionnelles, en particulier les agriculteurs, des médecins, des chercheurs mais de plus en plus les citoyens inquiets pour leur santé et celle de leurs enfants. C’est ainsi que la campagne « Nous voulons des coquelicots » a déjà réuni un demi-million de signatures et que les débats très vifs sur l’interdiction du glyphosate font l’actualité en France et en Europe.

      Cette conférence grand-public permettra de mieux comprendre l’urgence d’interdire les pesticides qui polluent le sol, l’air, l’eau, notre alimentation et notre environnement.

      • Vendredi 29 mars -20h, à Pontivy au lycée agricole du Gros-chêne : Conférence sur les perturbateurs endocriniens, de Dominique Malgrange
        –> A l’initiative de l’asso Callune et de la Biocoop
        –> Engagement de PIG BZH (présence de Michel C)
        Entrée 2,00 euros au profit de PIG BZH

 

    • Samedi 30 mars 2019 – salle communale – Clayes (35)
      Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire du Collectif de Soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest
      Journée de 9h30 à 17 h

 

  • Stand comité de soutien Faucheurs Volontaires

    Festival « Grains de sable » – Tregunc (29)
    Les 26 – 27 et 28 avril
    Programme du festival Grains de Sable

  • Ciné-débat – Guéméné sur Scorff : 1er mai

    A l’initiative de citoyens de GUEMENE-SUR-SCORFF, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest organise un ciné-débat :

    MERCREDI 1 mai 2019 – à 19h45
    Ciné Roch
    56 GUEMENE-SUR-SCORFF

    La soirée débutera par la projection du film « UN AUTRE CHEMIN » réalisé en 2018 par JC COGREL et M. PARFAIT (52 mn).

    Ce film raconte le combat d’un paysan morbihannais, Noël ROZE, pour faire reconnaître son cancer comme une maladie professionnelle due aux pesticides.
    Il raconte aussi la démarche qui a conduit Noël et Heibke à passer d’une agriculture conventionnelle à une agriculture biologique.
    Ensuite plusieurs paysans atteints témoigneront de leur maladie et de leurs démarches de reconnaissance en maladie professionnelle.

    Ces témoignages seront suivis d’un débat avec la salle.

Dans la presse

Seuls les agriculteurs de la FDSEA n’ont pas détecté de glyphosate dans leur urine

C’est bien connu, plus on l’utilise, moins on en a dans les urines…

Contrairement à tous les tests organisés au sein de la campagne glyphosate France, et par PIG BZH en Bretagne devant huissier, les agriculteurs FDSEA testés à l’hôpital, en dehors de notre protocole, n’ont pas détecté de glyphosate dans leur urine.

  • plus de 6000 tests ont été effectués au sein de la population française, dans le cadre de la Campagne Glyphosate France, encadrés par un protocole strict sous contrôle d’huissier : ils sont tous positifs au glyphosate
  • une vingtaine de tests a été effectuée par les agriculteurs de la FDSEA, à l’hôpital, en dehors de notre protocole : ils sont tous négatifs au glyphosate

(En élevant le seuil de détection, on peut, bien sûr, ne rien détecter …)

Effet de com passé, comparons ce qui peut être comparé, avec le même protocole, le même taux de détection …

Affaire à suivre 😉

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/morbihan-pas-de-glyphosate-dans-les-urines-des-agriculteurs-6503018?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&utm_campaign=comment_replied_to#Echobox=1567531811

Reportage FR3 : Belle Ile & St Avé

Journal national FR3 – 3 septembre 2019
Entre  15’36 » et 19’43 »

Belle Ile : le maire prend un arrêté anti-pesticides

letelegramme.fr – publié le 2 septembre 2019

C’est officiel. Après Daniel Cueff, maire de Langouët (35), c’est au tour de Frédéric Le Gars, maire de Palais (56), en Belle-Ile-en-Mer, de prendre, ce lundi 2 septembre, un arrêté anti-pesticides pour tout le territoire de sa commune. Y compris trois retenues d’eau et des bassins-versants « car les pesticides sont des éléments volatils », souligne l’édile.

« Cette décision entre dans les prérogatives du maire, explique Frédéric Le Gars, afin de protéger la population et ne nécessite pas l’approbation du conseil municipal mais je l’ai bien sûr informé, en amont. J’ai été très surpris de découvrir les résultats des analyses d’urine réalisés par un groupe de trente Bellilois, membres du Collectif des « Pisseurs involontaires de glyphosate » », poursuit-il.

« La plupart d’entre nous sommes vigilants face à notre mode de vie et à la protection environnementale de notre île. Pourquoi des taux aussi élevés et aussi disparates ? Je partage les inquiétudes des membres du Collectif, soucieux de leur santé et de celles de leurs enfants », insiste-t-il.

L’édile souhaite également que toutes ces questions soient posées lors d’une réunion en présence de toutes les personnes concernées par ce problème et se dit « prêt à affronter des pressions car j’estime de mon devoir de protéger les citoyens ».

Pisserie de St Avé (56) – 31 août

Article sur ouest-france.fr

Article sur letelegramme.fr – 2 septembre 2019

TA Rennes 22 août par Charlie Hebdo

TA Rennes 22 août 2019 vu par Charlie Hebdo
TA Rennes 22 août 2019 – vu par Charlie Hebdo

Pisserie de Belle Ile (56) : suites

Le Monde 29 août 2019
Le Monde – 29 août 2019

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/08/28/a-belle-ile-en-mer-la-stupeur-des-pisseurs-de-glyphosate_5503735_3244.html

Daniel Cueff, maire de Langouët au tribunal administratif

Entre 600 et 1000 personnes mobilisées devant le TA de Rennes jeudi 22 août 2019, pour soutenir Daniel Cueff et l’arrêté qu’il a pris pour interdire les épandages de pesticides à moins de 150 m des habitations…
Mobilisation de nombreuses associations …

https://information.tv5monde.com/info/arrete-anti-pesticides-un-maire-juge-rennes-pour-avoir-voulu-proteger-ses-habitants-317204

https://www.tvr.bzh/programmes/tvr-soir-1566491400
A partir de 2′ : 06″

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/maire-langouet-devant-tribunal-administratif-rennes-son-arrete-anti-pesticides-question-1712945.html

https://www.lamontagne.fr/paris-75000/actualites/tout-savoir-sur-daniel-cueff-le-maire-d-ille-et-vilaine-juge-pour-avoir-interdit-l-usage-de-pesticide-dans-sa-commune_13627015/

Monsanto stratégie …

« The Guardian a révélé des documents internes à Monsanto. Ceux-ci prouvent l’existence d’un service spécial dédié à l’espionnage et à l’attaque de personnalités influentes se positionnant contre le glyphosate

La série Monsanto continue et va toujours plus loin. En mai, on apprenait déjà par des documents révélés, que la firme avait engagé des agences de communication afin de répertorier une liste de 200 personnalités françaises influentes dans le débat sur le glyphosate. Ces personnes ont alors été notées selon leur degré de soutien à Monsanto, et divisées en catégories : « à recruter », « alliés », « à éduquer », « à surveiller ».

On ne s’étonne alors qu’à moitié quand ce jeudi, le Guardian révèle des documents sensibles : ils prouvent l’existence d’un service spécial engagé par Monsanto… Il s’agit cette fois d’un service d’espionnage qui vise à espionner et discréditer les personnalités en question. Une méthode digne d’un film d’espionnage crapuleux. »

https://www.liberation.fr/planete/2019/08/08/quand-monsanto-espionnait-neil-young_1744436

https://www.revolutionpermanente.fr/Glyphosate-Monsanto-se-specialise-dans-l-espionnage-et-traque-Neil-Young?fbclid=IwAR2-yzAf8oW1kg5A7qmsA9FSLBIi4dJT48lws2B8k69JhTXiQ8twPWv3ZPI

Alors, ne boudons pas notre plaisir d’écouter le fameux album de Neil Young : « The Monsanto Years »

The Monsanto Years
Neil Young : the monsanto years
Neil Young : the monsanto years
Neil Young : the monsanto years

 

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/08/19/la-france-n-est-pas-le-premier-gouvernement-qui-va-supprimer-le-glyphosate-comme-l-affirme-didier-guillaume_5500759_4355770.html

https://www.lemonde.fr/planete/article/2017/11/28/quelles-sont-les-alternatives-au-glyphosate_5221693_3244.html

Bangor – (Belle-Île) : Conseil municipal

Question du glyphosate sur la table…
Le Télégramme – 04-08_2019

 

Langouët : pisserie / article sur l’humanite.fr

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/16/proces-roundup-le-montant-des-dommages-dus-par-monsanto-drastiquement-reduit_5489793_3244.html

Lorient 5 juillet 2019 : plaintes des 30 Pisseurs de Pontivy

https://www.letelegramme.fr/bretagne/lorient-les-pisseurs-involontaires-de-glyphosate-deposent-plainte-05-07-2019-12331193.php

Moëlan sur mer (29) : 29 juin 2019

Ouest France : pisserie de Moëlan sur mer
Ouest France – 1er juillet 2019

Fougères – 27 juin 2019

Pisserie de Fougères (35)

Le Palais / Belle-Ile : les PIGs mobilisés devant le conseil communautaire

Le 24 juin 2019, après avoir reçu leurs résultats de glyphosate, les pisseurs Involontaires de Glyphosate de Belle-Ile ont pris la parole devant le Conseil Communautaire.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/le-palais-56360/les-pisseurs-involontaires-de-glyphosate-au-conseil-communautaire-6415442

Résultats des test à Belle-Ile (56)

Pisserie de Belle-Ile

Pisserie de Belle-île

Pisserie de Saint Nazaire (44)

 

Réunion publique à Moëlan sur mer (29)

réunion Moëlan sur mer
Information avant la pisserie de Moëlan sur mer – article de Ouest France

Le Télégramme – 07-06-2019

Résultats de la pisserie de Lorient

Le Télégramme – 2 juin 2019

Marche contre bayer monsanto

Site Ouest France – 19 mai 2019

site 20minutes.fr

Pisserie de Redon (35)

Ouest France – 13 mai 2019

Pisserie de Lorient (56) – 4 mai

Ouest France – 4 mai 2019

Ouest France – 2 mai 2019

Le Télégramme – 4 mai 2019

Le Télégramme – 2 mai 2019

Pisserie de Langouët (35) – 4 mai

Ouest France :
 
Le Télégramme : 
France 3 :
 
France Bleu Armorique :
 
Rennes Info Autrement :

Pisserie de Pont Croix (29) – 27 avril

letelegramme.fr – 27 avril

Ouest France – 29 avril

 

Pesticides perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface françaises

Article sur 20minutes.fr – 16 avril 2019

GENERATIONS FUTURES publie le 16 avril 2019 son étude sur la présence de pesticides perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface en France :
Rapport perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface françaises

 

Le Vietnam interdit le glyphosate !!!

Article dans Le Monde – 11 avril 2019

 

Pisserie de Langonnet (56) – 25 mars 2019

Reportage JT 12/13 FR 3 Bretagne – 25 mars 2019   – A partir de 6’20 »

Reportage sur le site de FR3 Bretagne – 25 mars 2019

An taol lagad : émission du 26 mars 2019

Site du Télégramme – 25 mars 2019

 

Article de Gael Briand dans « Le Peuple Breton« , le 28/02/19 :
Article dans Le Peuple Breton

JT FR3 Bretagne : Reportage du 27/02/19  :
FR3 : suite de la Pisserie de Pontivy

Le Télégramme – 26/02/19 :
résultats de la Pisserie de Pontivy

Ouest France  – 26/02/19
résultats de la Pisserie de Pontivy

Le Monde – 20 février : nouvelles plaintes pour mise en danger de la vie d’autrui

France Inter – 20 février : des députés se font dépister / glyphosate

20minutes.fr/planete/video-peut-tous-etre-contamines-glyphosate-assure-deputee-benedicte-taurine

l’ANSES demande une étude indépendante sur le glyphosate

La Dépêche 18/02 : un point sur la campagne glyphosate

france3-regions – centre-val-de-loire/loiret-14/02

 

Première pisserie organisée par PIG BZH !

Ce samedi  2 février, dès 8 h du matin, a eu lieu la première pisserie organisée par l’association PIG BZH.
Pour les participants, tous référents de groupes locaux, ce fut l’occasion de mettre en pratique le protocole strict à suivre pour procéder aux analyses d’urine avec constat d’huissier

–> Reportage sur Tebeo
(JT au début et entre 6’20 » et 8’40 »)

–> article sur le site du Télégramme

 

–> Article paru dans le Télégramme le 3 janvier 2019

Article paru dans le Télégramme – 3 février 2019

 

–> Article paru dans Ouest France le 3 février 2019

Ouest France le 3 février 2019

Reportage audio sur France Inter

Reportage paru sur France Inter le 3 février 2019

Relaxe définitive pour les faucheurs

Suite à la relaxe prononcée le 17 janvier 2019, des faucheurs volontaires qui avaient détruit des parcelles d’expérimentation de la Coopérative Dijon-Céréales, le procureur avait 10 jours pour faire appel.
Ce qu’il n’a pas fait.

La RELAXE est donc DÉFINITIVE !!!

France 3 Pays de la Loire

Le président renonce à sa promesse d’interdiction du glyphosate avant 2021

Publié sur Médiapart le 25 janvier 2019 dans le blog de Maxime Combesvoir l’article sur Médiapart

Article publié sur le site Internet du Monde, le 25 janvier 2019
Voir l’article

Du glyphosate dans les couches pour bébés !

Le glyphosate est partout : y compris dans les couches pour bébé. C’est ce que vient de révéler l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (ANSES) dans un rapport inédit.

Rapport de l’ANSES du 23 janvier 2019

Mais une nouvelle loi européenne pourrait changer la donne. Dans les deux prochaines semaines, l’Union européenne votera une loi qui pourrait aboutir, in fine, à l’interdiction du glyphosate.
Comment ?
En révélant les rapports secrets de Bayer-Monsanto qui manipulent les décideurs européens en affirmant la soi-disant non dangerosité du glyphosate

Et sur bien d’autres sites …

 

Les Faucheurs Volontaires sont relaxés !

Des « faucheurs volontaires », qui avaient détruit des parcelles d’expérimentation de la Coopérative Dijon-Céréales, ont été relaxés. La décision a été rendue par le tribunal correctionnel de Dijon ce jeudi 17 janvier 2019.
Reportage sur FR3 Bourgogne

Même à la télé nationale !

Et celles et ceux qui ne la regardent plus peuvent même retrouver l’extrait en  cliquant ici
Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 12/01/2019 présenté par Anne-Claire Coudray

A Redon

Les PIGs de Redon se sont réunis le 7 janvier 2019 à Redon.
L’association  « Conseil de Développement du Pays de Redon » s’empare de la campagne glyphosate BZH pour inciter les habitants du pays à procéder à des analyses d’urine.
Voici l’article de Ouest France paru à l’issue de la réunion.
Notes au sujet de l’article
Une coquille s’est glissée dans l’article au niveau des coûts : le coût réel est de 135 € (85 pour l’analyse d’urine et 50 pour les frais d’huissier), et pas 220 € comme cité dans l’article.
Ce coût réel annoncé de 135 €(car il faut bien en annoncer un) pourra être diminué par des financements qu’il faudra commencer à imaginer, chercher, collectivement.

Toujours au sujet de Redon, article paru le 8 janvier 2019, sur le site de Ouest France :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/redon-35600/redon-et-si-vous-testiez-votre-urine-la-recherche-de-glyphosate-6162779

 

Ça bouge en Cornouaille !!!

Les PIGs de l’Ouest Cornouaille se sont réunis le 5 décembre à Pont Croix.

Compte rendu du Télégramme :
cliquez ici

 

Article paru dans Le Télégramme avant la réunion : cliquez ici

Dans le Nord Finistère :

Réunion du collectif des Abers du mouvement « Nous voulons des coquelicots »

Article paru dans Ouest Francec

Appel à Manif le 15 septembre à Pontivy

La Confédération Paysanne du Morbihan organise une manifestation le 15 septembre à Pontivy

–> contre les fermes-usines
–> contre le bétonnage des terres agricoles,
–> pour défendre l’agriculture paysanne, le climat et la biodiversité.

Nous sommes notamment mobilisés

–> contre le projet de ferme-usine des 120000 poulets à Langoëlan,
–> contre le projet de circuit automobile à Séglien
–> contre les projets de bétonnages de Lorient Agglo
et de Pontivy Communauté.

Nous voulons faire de ce moment un temps de convergence des luttes pour
que les décideurs cessent de soutenir l’agriculture industrielle et
l’artificialisation des sols et qu’ils mettent enfin en place des
politiques cohérentes pour l’agriculture paysanne.

Les questions autour des importations de soja, malheureusement d’actualité avec les feux en Amazonie et la déforestation, et autour de la sortie des pesticides, seront aussi au cœur de la mobilisation.

De nombreuses organisations soutiennent et relaient l’appel à mobilisation !

Voici le programme de la journée :
11h rassemblement à la Plaine à Pontivy
11h30-12h30 Prises de parole
13h Pique-nique
14h30 « Assemblée » de convergence des luttes

Vous trouverez l’affiche et le tract de la mobilisation en pièce jointe, pour diffusion ! N’hésitez pas également à contacter la conf’56 : nous pouvons vous envoyer es documents imprimés !

Merci et au plaisir de vous retrouver le 15 septembre !

Marine pour
La Conf 56

Tract – A diffuser sans modération !!!

Appel à manif le 15 septembre à Pontivy
Appel à manif – conf 56