Secrets Toxiques s’invite à l’AG des actionnaires de BAYER en Allemagne

 

Des nouvelles et communiqué d’une action que nous avons préparée avec Secrets Toxiques ces derniers mois :

AG des actionnaires de BAYER

Le 29 avril 2022 avait lieu l’Assemblée Générale des actionnaires de BAYER.
Nos amis allemands de la  Coordination gegen BAYER-Gefahren – CBG (Coordination contre les dangers de Bayer) possèdent quelques parts de l’entreprise pharmaceutique et agrochimique : cela leur permet de poser des questions gênantes au conseil d’administration.

Ils ont eu la gentillesse de nous laisser poser quelques questions, traduites et présentées par @Brice Montagne.

Vous noterez que les questions sont très liées à la campagne de Secrets Toxiques.😉 👉

Ce qui est bien, c’est que la loi allemande oblige le conseil d’administration à nous répondre.

Visionnez la vidéo par ici : https://www.youtube.com/watch?v=hXfI8eyZKkc


Nous vous tiendrons informés de leur réponses dès que possible.

Pétition en ligne sur le site de l’Europe

En attendant, vous pouvez voter la pétition au parlement européen : https://secretstoxiques.fr/petition-e…

Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=hXfI8eyZKkc
Facebook : https://www.facebook.com/secretstoxiques/videos/414164573886395
Twitter : https://twitter.com/SecretsToxiques/status/1521761682669854720

Le Glyphosate est il génotoxique ? Le point avec Générations Futures

Article à lire dans son intégrité sur le site de Générations Futures

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

On lit parfois que « Le glyphosate ne présente pas de risque cancérigène » ; « Il n’est pas génotoxique »  « C’est l’herbicide le plus sûr qui existe sur le marché ». etc.

Ces affirmations sont basées sur les avis des agences règlementaires qui l’ont classé seulement irritant pour les yeux et qui ont donné leur avis favorable au renouvellement de son autorisation de mise sur le marché.

Pourtant le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), a classé en 2018 le glyphosate comme « cancérigène probable pour l’Homme »
L’Inserm, la recherche médicale française, affirme lors de la consultation publique sur le dossier de renouvellement que « le glyphosate peut présenter des propriétés de perturbation endocrinienne qui ont un impact sur la fonction de reproduction »

Pourquoi ces avis divergents ? C’est ce que Générations futures a voulu comprendre en s’intéressant tout particulièrement à la question de la génotoxicité suspectée du glyphosate et à la façon dont cette question est traitée dans le rapport de renouvellement du glyphosate ( RAR).

Selon ce rapport émanant des 4 états membres rapporteurs (France, Pays Bas, Suède et Hongrie)  ‘ le glyphosate n’est pas génotoxique’. Comment expliqué cet avis ?

Explication synthétique ( voir le rapport complet de GF pour plus de détails): rendez vous sur le site de Générations Futures