Recrudescence des maladies professionnelles chez les agriculteurs

« Il y a une recrudescence de maladies » Publié le 18 novembre 2019 à 17h41 Modifié le 18 novembre 2019 à 20h11

Combien de cas de Parkinson en Bretagne ?
Chaque année, 1 800 nouveaux cas de Parkinson sont diagnostiqués chez les agriculteurs en France, selon Santé Public France.

« Le nombre de maladies de Parkinson reconnues maladies professionnelles par la MSA Portes de Bretagne en 2018 et 2019 pour des salariés et des non salariés est inférieur à cinq », explique la MSA.
De nombreux agriculteurs ne feraient pas la demande de reconnaissance.

Le collectif Victimes des pesticides de l’Ouest estime, lui, « que 250 paysans déclareraient la maladie de Parkinson chaque année », rapporte Annick Le Mentec, référente Morbihan du collectif.
La maladie de Parkinson est 13 % plus élevée chez les agriculteurs que le reste de la population.

Une explosion des cas ?
Une soixantaine de maladies figurent au tableau des maladies professionnelles du régime agricole.
« On constate aussi beaucoup de cancers de la vessie, de la prostate, des lymphomes, des tumeurs au cerveau. Il y a une recrudescence de maladies chez les agriculteurs. Il se passe quelque chose mais c’est l’omerta complète », déplore un bénévole de Solidarité paysanne. Annick Le Mentec craint une explosion des cas, « des personnes de la génération de Léon, dans les années à venir ».

Prise de conscience de la jeune génération ?
« Aujourd’hui, les jeunes sont conscients des dangers de l’utilisation de certains pesticides, de la nécessité de se protéger mais ils s’exposent quand même », explique Annick Le Mentec.

Pour Solidarité paysanne, « Certains agriculteurs ne sont soutenus et entendus que par des associations. C’est lorsque nous faisons des réunions que certains entendent parler des maladies professionnelles », déplore un bénévole.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/il-y-a-une-recrudescence-de-maladies-18-11-2019-12436182.php#5q8ZAi6ZrQqkpUzT.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *