Action sauvetage de terres agricoles

55 ha de terres agricoles + 7 ha de zones humides menacés !!!

Les gilets jaune du kreiz breizh souhaitent sauver 55 ha de terre agricoles, 7 ha de zones humides à Rostrenen.

Une destruction simple et définitive du sol vivant est entamé pour 15 km de 2X2 voies inutiles et son nouveau parc d’activité aux portes de Rostrenen.

100 millions d’euro d’argent public pour couler du béton et du bitume.

Nous voulons une zone permacole pour alimenter les écoles, crèches, EHPAD, Hôpitaux…
Les terres en réserve foncière de la Communauté de Communes du Kreiz Breizh (11,5 ha) appartiennent au 20 000 habitants.

Triskalia a pourtant acheté 10 autres ha à proximité immédiate des 11,5 ha où se base notre action. Les élus sont en confit d’intérêt.

Nous sommes dans le cœur de l’agrobizness breton, nous subissons tout les jours ses ravages.

164 ha de terre agricoles disparaissent chaque jour en France, nous respirons des tonnes de pesticides, nous constatons la disparition des espèces.

STOP !

 

5, 6, 7 juillet 2019

Parc d’activités de KERJEAN / Rostrenen

Pour montrer un nouveau monde : Les 5, 6, 7 juillet 2019 nous organisons une action pour semer le vivant sur les 11,5 ha.

Il nous faut des tracteurs, de la matière organique et surtout des semences.

Couvert végétaux : moutarde, phacelie, radis chinois (plein), avoine, pois… Tout ce qui est possible. Pour l’instant les espèces poussent spontanément, beaucoup de kaol morc’h (rumex), chardon et bien d’autres. Un carex ovalis pour sauver l’honneur de la lande se trouvant là autrefois. Notre belle Bretagne mérite qu’on s’en occupe.

Venez semer du bonheur, venez semer le vivant.

https://www.mesopinions.com/petition/politique/bretagne-permacole-stop-urbanisation-folle/67356

 

Communiqué

« A toutes et à tous,

Invitation pour les 5 / 6 / 7 juillet 2019

PARC D’ACTIVITE DE KERJEAN – 22110 ROSTRENEN

Le but est d’occuper la zone de Kerjean pour protéger de l’artificialisation des terres agricoles et zones humides sensibles, contre un projet d’urbanisation sur 11,5 ha appartenant à la CCKB, dont l’installation d’une usine de désamiantage aux portes de Rostrenen.

De plus, nous contestons le projet à 100 000 millions d’euro de la Route Nationale 164 à 2X2 voies, de 15,5 km de long sur l’axe « Rostrenen-Carhaix », va modifier profondément environ 55 ha de milieux bocagés, boisés, cultivés et humides et va affecter de nombreuses espèces protégées.

Nous, collectif de citoyens du Centre-Bretagne, invitons tous groupes et personnes soucieuses de la cohérence de l’utilisation de l’argent public, à venir proposer et partager nos visions alternatives de vies face à cette escalade de l’industrialisation effrénée du vivant. »

Dans la presse

Réunion publique à Moëlan sur mer (29)

réunion Moëlan sur mer
Information avant la pisserie de Moëlan sur mer – article de Ouest France

Le Télégramme – 07-06-2019

Résultats de la pisserie de Lorient

Le Télégramme – 2 juin 2019

Marche contre bayer monsanto

Site Ouest France – 19 mai 2019

site 20minutes.fr

Pisserie de Redon (35)

Ouest France – 13 mai 2019

Pisserie de Lorient (56) – 4 mai

Ouest France – 4 mai 2019

Ouest France – 2 mai 2019

Le Télégramme – 4 mai 2019

Le Télégramme – 2 mai 2019

Pisserie de Langouët (35) – 4 mai

Ouest France :
 
Le Télégramme : 
France 3 :
 
France Bleu Armorique :
 
Rennes Info Autrement :

Pisserie de Pont Croix (29) – 27 avril

letelegramme.fr – 27 avril

Ouest France – 29 avril

 

Pesticides perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface françaises

Article sur 20minutes.fr – 16 avril 2019

GENERATIONS FUTURES publie le 16 avril 2019 son étude sur la présence de pesticides perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface en France :
Rapport perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface françaises

 

Le Vietnam interdit le glyphosate !!!

Article dans Le Monde – 11 avril 2019

 

Pisserie de Langonnet (56) – 25 mars 2019

Reportage JT 12/13 FR 3 Bretagne – 25 mars 2019   – A partir de 6’20 »

Reportage sur le site de FR3 Bretagne – 25 mars 2019

An taol lagad : émission du 26 mars 2019

Site du Télégramme – 25 mars 2019

 

Article de Gael Briand dans « Le Peuple Breton« , le 28/02/19 :
Article dans Le Peuple Breton

JT FR3 Bretagne : Reportage du 27/02/19  :
FR3 : suite de la Pisserie de Pontivy

Le Télégramme – 26/02/19 :
résultats de la Pisserie de Pontivy

Ouest France  – 26/02/19
résultats de la Pisserie de Pontivy

Le Monde – 20 février : nouvelles plaintes pour mise en danger de la vie d’autrui

France Inter – 20 février : des députés se font dépister / glyphosate

20minutes.fr/planete/video-peut-tous-etre-contamines-glyphosate-assure-deputee-benedicte-taurine

l’ANSES demande une étude indépendante sur le glyphosate

La Dépêche 18/02 : un point sur la campagne glyphosate

france3-regions – centre-val-de-loire/loiret-14/02

 

Première pisserie organisée par PIG BZH !

Ce samedi  2 février, dès 8 h du matin, a eu lieu la première pisserie organisée par l’association PIG BZH.
Pour les participants, tous référents de groupes locaux, ce fut l’occasion de mettre en pratique le protocole strict à suivre pour procéder aux analyses d’urine avec constat d’huissier

–> Reportage sur Tebeo
(JT au début et entre 6’20 » et 8’40 »)

–> article sur le site du Télégramme

 

–> Article paru dans le Télégramme le 3 janvier 2019

Article paru dans le Télégramme – 3 février 2019

 

–> Article paru dans Ouest France le 3 février 2019

Ouest France le 3 février 2019

Reportage audio sur France Inter

Reportage paru sur France Inter le 3 février 2019

Relaxe définitive pour les faucheurs

Suite à la relaxe prononcée le 17 janvier 2019, des faucheurs volontaires qui avaient détruit des parcelles d’expérimentation de la Coopérative Dijon-Céréales, le procureur avait 10 jours pour faire appel.
Ce qu’il n’a pas fait.

La RELAXE est donc DÉFINITIVE !!!

France 3 Pays de la Loire

Le président renonce à sa promesse d’interdiction du glyphosate avant 2021

Publié sur Médiapart le 25 janvier 2019 dans le blog de Maxime Combesvoir l’article sur Médiapart

Article publié sur le site Internet du Monde, le 25 janvier 2019
Voir l’article

Du glyphosate dans les couches pour bébés !

Le glyphosate est partout : y compris dans les couches pour bébé. C’est ce que vient de révéler l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (ANSES) dans un rapport inédit.

Rapport de l’ANSES du 23 janvier 2019

Mais une nouvelle loi européenne pourrait changer la donne. Dans les deux prochaines semaines, l’Union européenne votera une loi qui pourrait aboutir, in fine, à l’interdiction du glyphosate.
Comment ?
En révélant les rapports secrets de Bayer-Monsanto qui manipulent les décideurs européens en affirmant la soi-disant non dangerosité du glyphosate

Et sur bien d’autres sites …

 

Les Faucheurs Volontaires sont relaxés !

Des « faucheurs volontaires », qui avaient détruit des parcelles d’expérimentation de la Coopérative Dijon-Céréales, ont été relaxés. La décision a été rendue par le tribunal correctionnel de Dijon ce jeudi 17 janvier 2019.
Reportage sur FR3 Bourgogne

Même à la télé nationale !

Et celles et ceux qui ne la regardent plus peuvent même retrouver l’extrait en  cliquant ici
Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 12/01/2019 présenté par Anne-Claire Coudray

A Redon

Les PIGs de Redon se sont réunis le 7 janvier 2019 à Redon.
L’association  « Conseil de Développement du Pays de Redon » s’empare de la campagne glyphosate BZH pour inciter les habitants du pays à procéder à des analyses d’urine.
Voici l’article de Ouest France paru à l’issue de la réunion.
Notes au sujet de l’article
Une coquille s’est glissée dans l’article au niveau des coûts : le coût réel est de 135 € (85 pour l’analyse d’urine et 50 pour les frais d’huissier), et pas 220 € comme cité dans l’article.
Ce coût réel annoncé de 135 €(car il faut bien en annoncer un) pourra être diminué par des financements qu’il faudra commencer à imaginer, chercher, collectivement.

Toujours au sujet de Redon, article paru le 8 janvier 2019, sur le site de Ouest France :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/redon-35600/redon-et-si-vous-testiez-votre-urine-la-recherche-de-glyphosate-6162779

 

Ça bouge en Cornouaille !!!

Les PIGs de l’Ouest Cornouaille se sont réunis le 5 décembre à Pont Croix.

Compte rendu du Télégramme :
cliquez ici

 

Article paru dans Le Télégramme avant la réunion : cliquez ici

Dans le Nord Finistère :

Réunion du collectif des Abers du mouvement « Nous voulons des coquelicots »

Article paru dans Ouest Francec

Agenda des groupes locaux

Juin 2019

Finistère :

Mardi 4 juin – 20 h – Moëlan sur mer – MLC  / salle moyenne (rue Pont al laer)

Plan : http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/reunion-pig-moelan-sur-mer_331424#14/47.8092/-3.6610

Réunion d’information avant pisserie à venir

Mai 2019

Finistère :

Mardi 7 mai – 20 h 30 – Saint Rivoal – Salle des fêtes

Réunion d’information 
Thèmes :  le glyphosate et la pisserie à venir.
Avec 2 invités :
Arnaud Clugery d’eaux et rivières qui parlera des actions de son asso depuis 40 ans
Yves Coadou agriculteur converti au bio de Plonevez du Faou.

 

Mars 2019

Finistère :

PIG Bzh groupe des Abers (Lannilis) : 
Réunion d’information
mardi 26 mars – 20 heures 30 – Salle Yves Nicolas – Espace Lapoutroie – Lannilis (29)

Avril 2019

 

 

 

Agenda : où nous rencontrer

Rencontres à venir

Foire régionale Bio Zone – Mûr de Bretagne

Marche contre Bayer-Montsanto de Lorient :

18 mai 2019 dès 11 h
Les Pisseurs Involontaires de Glyphosate (PIGs) seront au rendez vous !

Communiqué du comité d’organisation de Lorient Marche contre Bayer-Monsanto

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » !
Aussi dans la perspective de 2019, le comité d’organisation de Lorient Marche contre Bayer-Monsanto s’est déjà réuni 4 fois.
Notre ambition est de marquer fortement les esprits dans la continuité des événements de 2018.
En particulier, l’opération « Nous voulons des Coquelicots » qui a pour objet l’interdiction totale de tous les pesticides. Utopie peut-être…
Malgré tout, tout ce qui va avec les pesticides (OGM , engrais chimiques…) NOTRE BUT À TOUS , C’EST QUE TOUT ÇA DISPARAISSE UN JOUR !!! C’est bien la cible de notre Marche.
Et Bayer-Monsanto n’en est que le symbole !

> > Aussi, nous voulons rassembler un maximum de soutiens à notre Collectif Mcmb pour INONDER les rues de Lorient le 18 Mai 2019, pour IMPRESSIONNER nos décideurs, pour SEDUIRE nos concitoyens, pour PREPARER la Société de demain !!!

D’ici là, nous comptons sur vous, qui que vous soyez, citoyen-ne-s, association, entreprise, syndicat… pour commencer à diffuser dans vos réseaux.
Merci d’avance.

Contacter le Comité d’organisation de Lorient marche contre Bayer- Montsanto

Foire bio régionale Biozone

7 – 9 septembre 2019 – Mûr de Bretagne
PIG BZG sera présente à la foire

 

Prochaines informations à venir incessamment sous peu …

 

Rencontres passées :

  • Vendredi 1er mars 20 h 30 : débat sur la crise écologique et l’urgence de la transition avec Fabrice Nicolino– initiateur du mouvement « Nous voulons tous des coquelicots »

    Amphithéâtre St Louis – 11 place Anatole le Braz – Lorient

 

 

 

  • jeudi 8 novembre – 20 hrencontre « mobilisations citoyennes » pour les 10 ans de Médiapart . Au Carré Magique de Lannion. Partenariat entre Médiapart, SciencesPo Rennes, l’IUT de Lannion et le Carré Magique.
  • samedi 17 nov – 15 h –  Crise climatique , conférence climat avec Pierre Larrouturou– au Palais des Arts à Vannes. Attention il faut s’inscrire ! 
  • dimanche 18 – 9h à 18 h : bourse aux plantes à Gueltas
  •  mardi 20, si pas de modification, dépôt de plaintes des Faucheurs Volontaires . Il y aura du spectacle. Programme à venir tout prochainement
  • mercredi 28 nov – 9h 15 : colloque organisé par ERB  à la chambre des métiers, 2  cours des Alliés à Rennes . (il faut réserver à Eau et Rivières de Bretagne). Programme du colloque
    • vendredi 30 nov – 20h : projection du film « Un autre chemin » / Rencontre / Débatsalle Kerivo – Saint Jean Brévelay
    • vendredi 7 déc : jour des coquelicots , François Veillerette devrait participer au rassemblement des Coquelicots à Saint-Brieuc, avant de participer à une grande conférence, à 20 h, à Pommeret aux côtés de victimes de pesticides, Il sera accompagné par l’avocat François Lafforgue, qui défend des victimes contre des géants des pesticides
    • –> Rassemblement des coquelicots à Ploërmel devant la mairie : vendredi 4 janvier 2019
    • jeudi 28 /02 11h30
      soutien à une victime des pesticides
      tribunal des prud’hommes
      38, pl du centre à Guingamp
    • Mercredi 27 mars – 20 hVannes – palais des congrès – Conférence de Joël Spirou : OGM, pesticides , quelles conséquences pour la santé ?

       Joël Spiroux de Vendômois, médecin et président du CRIIGEN, (Comité de Recherche et d’Information Indépendante sur le Génie Génétique) animera une conférence-débat sur les pesticides et leurs impacts sur la santé dans le cadre de la 14ème Semaine pour les alternatives aux pesticides.

      Le CRIIGEN fête ses 20 ans avec les ONG et associations qui l’ont soutenu et le soutiennent, en organisant tout au long de l’année des conférences/débats dans diverses régions.

      Eau & Rivières de Bretagne, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’ouest, Bretagne Vivante et Clim’actions s’associent à cette conférence et rappellent leur revendication d’étendre à tout l’environnement l’interdiction des pesticides, déjà en application dans les espaces publics et depuis le 1er janvier 2019 chez les particuliers.

      Créé en 1999 par Corine LEPAGE, le Professeur Gilles Eric SERALINI, le Professeur Jean Marie PELT et Chantal JACQUET, le CRIIGEN est un groupe international d’experts ayant une approche transdisciplinaire sur les bénéfices et les risques sur la santé humaine, animale, et les écosystèmes de l’utilisation du génie génétique et de la chimie industrielle.

      Le CRIIGEN est indépendant des sociétés de biotechnologies et de l’agrochimie. Il réalise des contre-expertises, évalue les alternatives potentielles et encourage le développement d’une hygiène chimique pour améliorer la santé publique.

      Les alertes sur les effets des pesticides mobilisent les victimes atteintes de maladies professionnelles, en particulier les agriculteurs, des médecins, des chercheurs mais de plus en plus les citoyens inquiets pour leur santé et celle de leurs enfants. C’est ainsi que la campagne « Nous voulons des coquelicots » a déjà réuni un demi-million de signatures et que les débats très vifs sur l’interdiction du glyphosate font l’actualité en France et en Europe.

      Cette conférence grand-public permettra de mieux comprendre l’urgence d’interdire les pesticides qui polluent le sol, l’air, l’eau, notre alimentation et notre environnement.

      • Vendredi 29 mars -20h, à Pontivy au lycée agricole du Gros-chêne : Conférence sur les perturbateurs endocriniens, de Dominique Malgrange
        –> A l’initiative de l’asso Callune et de la Biocoop
        –> Engagement de PIG BZH (présence de Michel C)
        Entrée 2,00 euros au profit de PIG BZH

 

    • Samedi 30 mars 2019 – salle communale – Clayes (35)
      Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire du Collectif de Soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest
      Journée de 9h30 à 17 h

 

  • Stand comité de soutien Faucheurs Volontaires

    Festival « Grains de sable » – Tregunc (29)
    Les 26 – 27 et 28 avril
    Programme du festival Grains de Sable

  • Ciné-débat – Guéméné sur Scorff : 1er mai

    A l’initiative de citoyens de GUEMENE-SUR-SCORFF, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest organise un ciné-débat :

    MERCREDI 1 mai 2019 – à 19h45
    Ciné Roch
    56 GUEMENE-SUR-SCORFF

    La soirée débutera par la projection du film « UN AUTRE CHEMIN » réalisé en 2018 par JC COGREL et M. PARFAIT (52 mn).

    Ce film raconte le combat d’un paysan morbihannais, Noël ROZE, pour faire reconnaître son cancer comme une maladie professionnelle due aux pesticides.
    Il raconte aussi la démarche qui a conduit Noël et Heibke à passer d’une agriculture conventionnelle à une agriculture biologique.
    Ensuite plusieurs paysans atteints témoigneront de leur maladie et de leurs démarches de reconnaissance en maladie professionnelle.

    Ces témoignages seront suivis d’un débat avec la salle.

Marche contre Bayer Monsanto : 18 mai

RÉSISTONS ENSEMBLE POUR LE VIVANT !

Pour la 5ème fois, Lorient va MARCHER CONTRE MONSANTO et son monde.

Monsanto racheté par Bayer : 2 géants qui ne font plus qu’UN…MONSTRE !

Un monstre qui s’est mis entre 5 et 10 milliards de dollars en réserve pour faire face aux procès (11200 !) qui se multiplient partout, y compris et surtout aux USA, le berceau de Monsanto. Mais avec son armée d’avocats, le monstre résiste !

Aussi disons-le encore une fois à Lorient, le 18 Mai, à partir de 10H30,

Place de la Mairie, que nous ne  voulons plus de leurs poisons .

Allons répéter à nos voisins et nos élus que quiconque accepte les produits de ces multinationales est complice de l’agrochimie tueuse et destructrice d’activités respectueuses du vivant.

Les fabricants de ces produits qu’ils s’appellent Bayer, Monsanto, Syngenta, Dupont existeront tant qu’on les tolérera !!

Attention dans l’urne ! Certains choix sont coresponsables des désastres humains et écologiques.

Bilan social funeste : mal être, dépressions et suicides sont le quotidien du monde agricole. Des associations comme « Victimes des pesticides » sont en lutte.

Bilan sanitaire calamiteux : L’inhalation et l’ingestion des pesticides provoque un nombre exponentiel de malformations de foetus dans beaucoup de pays. L’addition avec les autres toxiques présents formant un « cocktail-bombe » est assurément la cause des augmentations phénoménales des cancers et des maladies dégénératives.

Bilan économique – déséquilibré : l’État redonne aux agriculteurs des aides pour qu’ils vivent. – injuste socialement, ce sont les agriculteurs avec un gros patrimoine qui reçoivent davantage. Ceux ci peuvent néanmoins souffrir d’être entre le marteau et l’enclume puisque devant rembourser d’énormes emprunts ou devoir faire faillite.

Bilan écologique catastrophique, l’eau, l’air, la terre sont souillés, la biodiversité en mort lente, les effets sur le climat moribonds,

Bilan éthique insoutenable, ce « système-entreprises » perpétue le rapport dominants-dominés. Il rend beaucoup d’agriculteurs dépendants via des clauses contractuelles ou des semences non reproductibles.

On n’en veut plus de leurs pesticides et de leurs OGM.
On veut des Coquelicots, des oiseaux, des papillons et des abeilles…
On veut de l’air pur, de l’eau vive, des terres fertiles…

Avec eux, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Alors venez toutes et tous, petits et grands avec un panneau, un carton avec le slogan de votre détermination. Ils serviront tous à un acte important à la fin de la Marche .

La résistance s’organise et vous en faîtes partie ! !
Nous voulons un AVENIR pour la VIE sur notre planète et nous l’aurons !
 

A bientôt,

Le Collectif Lorient contre Bayer-Monsanto

 

Lettre au président de région

Lettre ouverte au Président de région Bretagne :

« Cessez le double langage, cela devient dangereux ! »

Nous avons porté à votre connaissance les travaux d’un colloque intitulé « Les Assises de la Transition Régionale Alimentaire, Agricole et de la Pêche » (*) qui s’est tenu en avril 2018 à la fac de sciences de Lorient. Nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse de votre part à plusieurs sollicitations pour envisager ensemble leurs modalités possibles d’application.

Nous vous proposons un véritable contrat de société pour la Bretagne résultant des propositions d’agronomes, sociologues, paysans, médecins, citoyens associatifs, élus bretons et normands et qui se compose d’un plan régional de transition agricole budgétisé avec des fonds spécifiques disponibles, déjà mis en œuvre en Normandie depuis 2015, et de systèmes alimentaires territorialisés, documentés par l’Agrocampus de Rennes, allant vers une indispensable relocalisation avec plus d’autonomie des collectivités territoriales et de prévention des crises.

Les enjeux cruciaux en termes d’atteintes catastrophiques de la biodiversité et du climat imposent une véritable et nécessaire transition sociétale dans laquelle les modes de consommation et de production alimentaires jouent un rôle déterminant. Le Grand plan d’investissement pour l’agriculture de 5 milliards dont l’ambassadeur est le vice-président de région est décliné en plans de compétitivité, de filières à haute valeur ajoutée, mais pas en termes de plan de transition : celui que nous vous proposons comporte des contrats de formation agronomiques véritablement soutenables, de parrainage et de transmission pour favoriser l’installation des jeunes agriculteurs et le maintien de fermes à taille humaine, objectifs stratégiques sachant que 50% des agriculteurs ont plus de 55 ans et 90% d’entre eux n’ont pas de successeurs désignés.

Monsieur le Président de région, vous avez exprimé de belles déclarations dans le cadre de la « Breizh COP » au sujet du « bien manger en Bretagne », alors que – en même temps – beaucoup de fonds publics sont alloués actuellement à ce système productiviste malgré toutes ses impasses, la plus dramatique étant la désespérance d’une grande partie du milieu agricole  se traduisant par 1 suicide tous les deux jours en France – la Bretagne étant la plus exposée à ce fléau -  et par de plus en plus d’agriculteurs gravement malades victimes des pesticides, outre l’exposition des riverains et des consommateurs à ces toxiques.

L’argent est là pour une agriculture et une alimentation saines, à la portée de tous et créatrices d’emploi. Il faut juste l’utiliser autrement !

Ce double langage devient dangereux alors que souffle un vent mauvais attisé par les inégalités, les frustrations, le constat que le rapport de force est permanent avec une prime à la violence, car celle-ci est bien à l’origine des dix milliards versés par le gouvernement pour calmer la révolte sociale et de ce « grand débat national ».

Nous n’avons pas attendu que cela se dégrade pour débattre et proposer des solutions véritables et nécessaires : vous persister à les ignorer … à moins que vous ne veniez à considérer qu’il est temps, effectivement, de se parler ?!

(*) Actes consultables sur https ://www.les7epis.fr/medias/pdf/actes.pdf

Lylian LE GOFF, médecin environnementaliste, militant associatif, 06 72 15 22 25

René LOUAIL, paysan, militant associatif, ancien Conseiller régional de Bretagne,

06 72 84 87 92

Mikaël COROLLER, gérant de la BIOCOOP de Lorient, 06 84 94 45 72

 

 

Stage « pisserie »

Action réalisée : comptes rendus à venir !

Un stage « pisserie » sera organisé en début 2019 pour les référents de groupes locaux.
Un test grandeur nature de ce qu’ils auront à organiser dans leurs communes pour les prélèvements d’urine avec huissiers.
Un point sur les procédures d’envoi au laboratoire également.

Détails sur la page « actions« 
Je suis glyphosaté et j’en ai marre

Association PIG BZH : créée !!!

PIG BZH est née !


L’AG constitutive de l’association régionale des Pisseurs Involontaires de Glyphosate BZH a eu lieu le 19 janvier 2019 à Cléguérec.
L’association créée prend le nom de « PIG BZH »

Adhésion à PIG BZH

Et bien sûr, le bulletin d’adhésion : bulletin d’adhésion à PIG BZH

Mon vieux vous pissez du glyposate !
Glypho bio – Dessin de Fañch

Préparatifs à la naissance de PIG BZH


La campagne régionale glyphosate BZH est actuellement menée par un petit groupe de bénévoles qui se partagent les tâches pour organiser et développer le mouvement
(transmettre le cadre des analyses / plaintes défini dans le cadre de la campagne nationale glyphosate, organiser les groupes locaux / départementaux, former et informer les référents locaux, recueillir les inscriptions aux analyses d’urine, communiquer sur les enjeux et le mouvement…)

Pour élargir cette organisation et y inclure notamment des flux d’argent, subventions, argent de mécènes, …, il est indispensable de se doter d’une structure juridique.
Structure capable de gérer l’argent et aussi d‘ester en justice le cas échéant.
Structure qui continue à être gérée par des bénévoles dans le respect de l’Intérêt Général.
Nous avons donc formulé le projet de création d’une association pour reprendre et prolonger l’organisation de la campagne glyphosate BZH.

L’association qui prendra le relais des initiateurs régionaux de la campagne glyphosate BZG verra le jour en ce mois de janvier 2019.

L’AG constituante  aura lieu le 19 janvier,  à 14h-14h30

Au boulodrome de   Cléguérec 56480

Rue du Breuil (à côté de la mairie prendre la rue du couvent puis la rue du Breuil, environ 600m).

Toute personne désirant s’investir et concourir aux objectifs de la campagne, dans le cadre défini, est invitée à y participer.

Si vous ne les avez pas déjà consultés, vous pouvez nous demander les statuts par email en cliquant ici

A ce jour, les statuts seront votés et la première équipe dirigeante (sous forme collégiale) sera élue.
La déclaration en préfecture se fera dans la foulée ainsi que l’ouverture d’un compte bancaire.

Nous vous attendons nombreux et enthousiastes
le 19 janvier
à Cléguerec !!!

Annulation de l’AMM du Roundup Pro 360

Victoire !

La justice annule l’Autorisation de Mise sur le Marché du Roundup Pro 360 !!!

Le tribunal administratif de Lyon s’est appuyé sur le « principe de précaution » pour annuler l’autorisation de mise sur le marché de ce désherbant contenant du glyphosate et commercialisé par Monsanto.

Il s’agit de l’arrêté n° N°1704067, lu en audience publique le 15 janvier 2019

Texte de l’arrêté 1704067 du TA de Lyon

Articles sur :
le site du CRIIGEN
Arte TV
Le Monde
20 minutes.fr