U S : BayerMonsanto achète les victimes du Roundup

Roundup : Bayer annonce un accord d’indemnisation de 10 milliards de dollars avec près de 100 000 plaignants américains

Le règlement annoncé porte sur environ 75 % des procédures engagées aux Etats-Unis contre le Roundup et d’autres produits à base de glyphosate, dont le groupe allemand a hérité lors du rachat de Monsanto, en 2018.

Article paru dans Lemonde.fr, le 24 juin 2020
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/24/roundup-bayer-annonce-un-accord-d-indemnisation-de-10-milliards-de-dollars-avec-pres-de-100-000-plaignants-americains_6044055_3234.html

et hop …

Remontée de l’action Bayer-Monsanto à la bourse de Frankfurt

Alors qu’en Bretagne, depuis de nombreuses années, les avis d’obsèques, dans la presse quotidienne, concernent, tous les jours, entre 20 et 25% des personnes qui ont moins de 60 ans ( celles que l’INSEE appelle « les morts précoces « )
et que l’on peut y lire, à chaque fois ou presque, les remerciements des familles aux différents services hospitaliers, et le plus souvent aux services d’oncologie, ceux donc qui ont affaire aux différents « krign bev », les cancers « mange-vivant »…,
il est intéressant de se poser la question de savoir ce qui se passe à la bourse de Frankfurt?

On y découvre que l’action de Bayer-Monsanto remonte, qui avait perdu quasiment la moitié de sa capitalisation boursière l’an dernier, ayant dû payer des millions de dollars pour empoisonnement par le Roundup-Glyphosate aux Etats-Unis…
Cela avait sérieusement refroidi les ardeurs des actionnaires.

Que s’est-il donc passé, depuis lors et en particulier la semaine passée, pour que le cours de l’action BAYER remonte à Francfort, en Allemagne?

Un juge de Californie a décidé, à hauteur de son humanité, qu’il n’y avait pas lieu, comme en avait pourtant décidé la Cour de Justice californienne en 2017, d’obliger Bayer-Santo à apposer sur ses bidons de Roundup-Glyphosate, l’étiquette « CANCERIGENE PROBABLE » comme l’ avait préconisé le CIRC.

Dès lors et pour éteindre le feu des poursuites judiciaires, Bayer-Santo a proposé 10 milliards de dollars aux milliers de plaignants américains malades.
10 milliards de dollars, une broutille comparée aux bénéfices générés par le poison… Et l’action de Bayer-Santo remonte aussitôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *