Réponse PIG BZH sur Médiapart

Suite à l’article paru sur Médiapart le 19 avril dernier, dans lequel notre association s’est vue citée, la Direction Collégiale de PIG BZH a souhaité apporter son propre éclairage, par le biais d’une réponse publiée le 23 avril 2021 sur le site de Médiapart.

L’article en question : titre et chapeau

«L’écologie et les usines», les candidats aux régionales face au modèle agricole breton

19 avril 2021 Par

 

Pas moins de cinq candidatures se réclament de l’écologie pour les régionales en Bretagne, dont celle du président sortant au cœur d’une guerre entre le PS et LREM. Ici, on s’enorgueillit de nourrir la France entière, quitte à empoisonner doucement les sols, les eaux et les hommes. L’attaque récente contre une journaliste démontre combien la remise en cause de ce modèle reste une tâche ardue.
 »

Le paragraphe incriminant PIG BZH

 

 »
À première vue, la différence avec EELV n’est pas flagrante. Daniel Cueff, héros du mouvement des coquelicots et des « Pisseurs de glyphosates » (voir leur réaction dans l’onglet Prolonger), n’a pourtant pas de mots tendres à l’endroit des écologistes politiques, persuadé que leur « agressivité » vis-à-vis des agriculteurs, leur « côté binaire », maintient « les choses en état ». « Les agriculteurs n’aiment pas qu’on leur dise quoi faire. C’est vexant, d’une violence symbolique terrible en réalité. C’est pour cette raison que l’écologie n’avance pas. »
« 

 

La réponse de PIG BZH publiée aujourd’hui 23 avril 2021

 

« La Direction collégiale de PIG Bzh n’a pour d’autres « héros » que celles et ceux qui sont déterminés à une sortie définitive et des pesticides et de l’agriculture industrielle mortifère.
Si « agressivité » il y a, elle est d’abord le fait de dirigeants FNSEA ne voulant aucun changement car obnubilés par les « normes concurrentielles européennes voire mondiales» quand le but de PIG Bzh et de la campagne glyphosate est bien la protection des paysan-nes eux-mêmes ainsi que la santé de leurs concitoyen-nes.
Ces dirigeants FNSEA ne cachent d’ailleurs nullement, par leur position victimaire, entretenir le dénigrement de nos analyses au seul motif d’obtenir la réautorisation de mise en marché (AMM) du glyphosate en 2022. Ils ont même porté plainte en janvier 2020 contre PIG Bzh pour nous intimider et nous faire taire.
Même le Procureur de la République n’a pas cru devoir donner suite…
Les paysans, même les petits paysans bio, savent tout à fait conduire leurs entreprises et l’essor même de l’agriculture biologique en Bretagne comme ailleurs montre bien que lorsque la demande existe et qu’une politique de soutien public est mise en place ( même très insuffisante comme c’est le cas), les choses ne restent pas en l’état : elles avancent et ceux qui veulent le statu quo sont bien ceux qui s’assoient et sur la demande sociale et sur les problèmes de santé publique alors qu’ils sont les premiers bénéficiaires de la PAC.

PIG Bzh n’est pas un parti politique et n’est pas affilié à telle ou telle tendance politique mais il est évident que si Daniel CUEFF, par sa candidature « hors partis » a décidé de lui-même d’affaiblir l’expression écologiste au premier tour des Régionales, il devra aussi assumer, cette fois, la non expression écologiste au second tour des Régionales en Bretagne.
Et elle est à priori évidente pour tout le monde, sauf pour lui?…
Lorsqu’il n’a pas été réélu en 2015 c’est parce que JY Le Drian a fait et gagné le pari de faire sans les écologistes.
Est-ce le but recherché une nouvelle fois ?

Les 6 dernières années ont montré toute la puissance de nuisance d’une FNSEA, incrustée au sein de l’éxécutif régional et les financements à l’agro-industrie galopante, d’où la nécessité d’une union des écologistes pour être devant au premier tour.
A la différence de JY Le Drian, Loic Chesnais-Girard (PSF comme lui auparavant) semblerait avoir aujourd’hui « ouvert les yeux »: Ne vaudrait-il pas mieux en prendre acte avant qu’il ne les referme! »

La Direction Collégiale de PIG BZH

Texte entier en téléchargement ici : mediapart_regionales_pigbzh

 

Et autrement on continue toujours  d’interpeler Roger Genet :

Pétition en ligne sur https://secretstoxiques.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *