La souveraineté alimentaire sera paysanne ou ne sera pas – tribune

« La souveraineté alimentaire sera paysanne ou ne sera pas »

Contre la dictature économique des marchés qu’impose l’agroindustrie, l’agriculture paysanne doit être protégée et reconnue d’utilité publique face à la crise sanitaire.

Tribune publiée dans Libération par un collectif d’associations

Signataires : Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne, l’association Abiosol, Khaled Gaiji, président des Amis de la terre France, Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France, Sylvie Bukhari de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire, Fabrice Bouin, président Civam, Raphaël Bellanger et Virginie Raynal, co-président·e·s de la FADEAR, Alain Grandjean, président de la Fondation Nicolas-Hulot, Benoît Teste, secrétaire général de la FSU, Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, Évelyne Boulongne, porte-parole du Miramap, Marie Pochon, secrétaire générale de Notre Affaire à Tous, Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France, Slow food France, Clotilde Bato, déléguée générale de SOL, Michel Vampouille, président de la Fédération nationale terre de liens, Françoise Vernet, présidente de Terre & Humanisme, Éric Beynel, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires, Arnaud Schwartz, président de France nature environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *