Agro-Industrie : manifestation à Lorient Tribunal Judiciaire le 3 août 2022

L’agro-industrie va droit dans le mur, nous devons la mettre à terre!

Camarades, ami.es,

Perquisitions, contrôle judiciaire des militants

A la suite de l’action de blocage d’un train alimentant l’élevage industriel, menée par le collectif Bretagne contre les fermes-usines le 19 mars 2022, les domiciles de militants ont été perquisitionnés et quatre personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.
Nous vous remercions pour le soutien que vous nous avez d’ores et déjà exprimé.

Enquête en cours

Le processus d’enquête est en cours.
De notre côté, avec nos avocats, nous organisons une défense collective.
Les modes d’action traditionnels étant restés insuffisants, il importe d’agir selon l’état de nécessité et de s’interposer par des actions concrètes.
Nous allons faire de ce procès celui de l’agro-industrie.

Nous nous engageons dans un processus qui va être long et tumultueux mais qui mettra à terre ce démentiel système agro-industriel hors-sol ! Nous n’avons plus le temps d’attendre.

Procès de l’agro-industrie : 2ème acte

Alors, rejoignez-nous pour le second acte,

Mercredi 3 août 2022

11h30

Tribunal judiciaire de Lorient

Notre avocat Maître Bouquet Elkaïm va remettre au juge d’instruction une liste de personnes ayant participé, le 19 mars, au bon déroulement de l’action de dénonciation de l’agro-industrie.
À cette occasion, nous donnerons devant le tribunal une conférence de presse expliquant nos motivations.
Cette prise de parole sera suivie d’un pique-nique urbain et militant.

Montrons-leur que la lutte contre l’agro-industrie est déterminée et que leur récente démonstration de force ne nous fait pas peur.
L’agro-industrie doit être reconnue coupable!

Merci de relayer l’information au sein de votre réseau, merci pour votre soutien.

À très vite,

Les militant.es du collectif Bretagne Contre les Fermes Usines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.