Marche contre BayerMonsanto – Lorient -2021

Retour sur la manif de ce samedi 15 mai 2021

Belle mobilisation à Lorient cet après midi, compte tenu de tous les impératifs exigés par les autorités « responsables » !

Pour dire
NON à la pollution de nos biens communs par l’agro-chimie NON à la prolongation du glyphosate en 2022 !!!
NON à tous les pesticides qui empoisonnent nos vies
NON aux fermes usines !!!

un grand OUI aux alternatives, à l’agriculture vivante, paysanne, bio, en lien direct avec le sol – comme l’a souligné René Louail lors de son intervention.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/entre-700-et-1-000-personnes-ont-marche-contre-bayer-monsanto-a-lorient-1621100993

https://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/pres-d-un-millier-de-manifestants-a-lorient-ont-clame-kenavo-monsanto-15-05-2021-12750549.php#slide-9

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/lorient-une-manifestation-pour-dire-la-peur-et-le-ras-le-bol-des-pesticides-2092189.html

Live Solo – vidéo

Et on n’oublie toujours pas la campagne « Secrets Toxiques »

Glyphosate : réponse du CSVPO à l’article de OF – 11 mai page Bretagne

 

Le glyphosate : bon pour le climat ?

logo du CSVPO

Le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest défend de nombreuses victimes depuis 2016 ; il souhaite réagir au long article paru en page Bretagne le 11 mai, sans argument contradictoire.

“Nous faisons face à une campagne d’intoxication de la FNSEA qui ne fait pas dans la dentelle. Pour le syndicat majoritaire, le glyphosate serait bon pour le climat. Le raisonnement est ultra simple : La consommation de carburant est mauvaise pour le climat (c’est vrai !). Il faut donc encourager une agriculture sans labour (on applaudit !). Pour cela, il faut du glyphosate (c’est plus que contestable).

La campagne de la FNSEA prétend relever de « la rationalité scientifique et technique ». Et quelle rationalité scientifique ! Le syndicat agricole continue de prendre pour bible la littérature scientifique de Monsanto. N’oublions pas que l’affaire des « Monsanto papers » (les documents confidentiels internes à Monsanto, rendus publics par la justice américaine), a révélé que les études concluant à l’innocuité du glyphosate ont été rédigées par les toxicologues de Monsanto, puis signées par des scientifiques de renom, à la solde du même Monsanto.

Faut-il rappeler que le glyphosate est dangereux pour la santé humaine et pour l’environnement ? Ses co-formulants lui permettent de mieux pénétrer dans les cellules, même à très faible dose. À tel point que le 20 juin 2016, l’ANSES a retiré les autorisations de mise sur le marché à 126 produits associant glyphosate et tallowamine. Le glyphosate fait partie des molécules les plus présentes dans les cours d’eau français.

Comment font donc les agriculteurs bio, dont le cahier des charges interdit les pesticides de synthèse, pour se passer du glyphosate ? Ils font de l’agronomie, et utilisent la rotation des cultures, l’utilisation de couverts végétaux, le binage, l’observation des cultures… Et ils parviennent à faire des produits de qualité et à vivre bien de leur métier.

Pourquoi l’agriculture française est-elle dopée au glyphosate ? Parce que cela permet aux grosses exploitations de s’étendre encore plus. Avec du glyphosate, une seule personne peut traiter 15 ha en une heure. Nous voici au cœur du problème : faut-il continuer d’encourager l’extension des grosses exploitations ? La FNSEA répond oui. Pas nous.

À quelques semaines des élections régionales, nous redisons qu’il faut aller vers une autre politique agricole. Nous ne manquerons pas d’interroger les candidats à ce sujet. »

Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest

Courriel : victime.pesticide.ouest@ecosolidaire.fr

Site : https://victimepesticide-ouest.ecosolidaire.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/victimepesticide.ouest/

15 mai – Lorient : marche contre Bayer-Monsanto

marche contre Bayer Monsanto
Lorient – 15 mai : marche contre Bayer Monsanto
« Appel à la Marche contre Bayer Monsanto et son monde 
Le samedi 15 Mai, le collectif lorientais appelle à une 6ème Marche contre Bayer Monsanto et son monde.
Nous serons debout face au modèle agricole qui ruine les agriculteurs, détruit la nature et rend malade toute la population.
 
Pour fêter la vie et toutes les activités respectueuses du vivant, rejoignez-nous ! 
Nous devons jouer collectivement pour faire face aux défis sociaux et écologiques qui sont présents autour de nous.
Nous regrouper ! Continuer le combat !
Agir ensemble ! et Résister !
Nous donner la liberté de remettre en cause l’organisation institutionnelle qui continue année après année à valider l’agrochimie, tueuse de vies, partout où elle passe !
A valider les cargos de la mort amenant le poison soja, OGM et pesticides, aux animaux de ferme.
A cautionner les épandages de pesticides à la porte des habitations.
A être dans le déni de l’effondrement de la biodiversité et le bouleversement du climat (un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre par l’agriculture), rien que ça.
Pour lutter, (re)prenons la parole !
 
Rassemblé.e.s notre pouvoir est immense !
Nombreuses et nombreux nous faisons front et résistons.
Venez nombreux-ses à 14h30 le samedi 15 Mai devant l’Hôtel de Ville de Lorient  
 
La démocratie commence par nous, par notre capacité à nous prendre en main face aux enjeux locaux et sociétaux.
Nous pourrions par exemple viser une augmentation de la production alimentaire bio et locale gérée par toutes les communes avoisinantes dans un esprit de service public.
Pour faire part de votre joyeuse et ferme volonté, venez déguisé e s  le samedi 15 avec vos casseroles, slogans, pancartes et banderoles joyeuses et déterminées ! 
Le collectif de la marche contre Bayer Monsanto de Lorient »

Samedi 15 mai 2021 – Lorient

14h30 – Mairie-Parvis du Théatre

Combat Monsanto, aux côtés de Secrets toxiques, du Collectif Vietnam-Dioxine, du Comité de Soutien à Tran To Nga, d’Attac, de la Confédération Paysanne, de Bioconsommacteur, d’Extinction Rebellion Paris et plusieurs autres organisations, organise la Marche contre Monsanto et l’agrochimie qui aura lieu le samedi 15 mai 2021, notamment à Paris mais dans bien d’autres villes.

L’objectif de la marche est entre autre de :

  • Créer un front commun entre tou·te·s les acteur·ice·s en lutte contre l’agro-chimie. Montrer que tou·te·s ces acteur·ice·s sont uni·e·s et déterminé·e·s et faire de ce moment un temps fort qui lance une dynamique citoyenne de mobilisation sur la thématique de l’agriculture, de l’alimentation et de la justice environnementale.
  • Questionner/dénoncer l’économie agricole et l’élevage industriels et le “mode d’habiter la Terre” qu’elle induit, et mobiliser les citoyen·ne·s et les pouvoirs publics autour d’une vision de l’agriculture sans pesticides qui serait respectueuse de la santé et de l’environnement et des animaux, autosuffisante, socialement juste et démocratique.
  • Mettre en lumière les alternatives et solutions existantes et le chemin vers un modèle agricole et social enviable.
  • Réclamer une justice environnementale et soutenir les victimes des produits toxiques (pesticides, agent orange, glyphosate, chlordécone) fabriqués par Monsanto et les autres firmes agro-chimiques.
  • Dénoncer le monde toxique (représenté par Monsanto) et le rôle central que joue l’agro-chimie dans la présence toujours plus importante de contaminants dans les eaux, les sols, et les organismes.

 

Depuis 2013, cet événement mobilise de nombreuses associations et citoyen.ne.s contre le géant de l’agro-chimie et contre un système agro-chimique qui empoisonne la santé humaine et les écosystèmes. La marche contre Monsanto (et l’agrochimie) est l’occasion de nous mobiliser pour la justice environnementale, pour des alternatives aux pesticides et pour un système agricole et alimentaire respectueux de l’humain et de l’environnement. En 2019, lors de la dernière manifestation en présentiel, près de 40 villes se sont mobilisés.

Programme de LORIENT à venir incessamment sous peu 🙂

Avec Secrets Toxiques : https://secretstoxiques.fr

 

Wébinaire avec le Pr Séralini « les monsanto papers » – 24 février

Wébinaire avec le Pr Séralini,

sur sa dernière étude et sa dernière publication
« les monsanto papers »

24 février 2021 – 15h30-17h30

Inscription ici lien zoom

Lien complet de l’invitation ici

Séralini qui a publié l’étude de référence de la campagne « secrets toxiques » relayée entre autres par PIG BZH
Campagne « Secrets toxiques » à retrouver ici, sur notre blog

Procès pesticides – Guingamp – 29 janvier

Plus de 200 personnes sont venues soutenir les 7 Faucheurs.euses volontaires qui comparaissaient ce vendredi 29 janvier 2021 pour avoir peinturluré (et rendu impropres à la vente) des bidons de glyphosate en mars 2016.
La procureure réclame 1 000 € d’amende, dont 900 € avec sursis, à l’encontre des sept prévenus.

Rendez vous le 2 avril prochain pour le verdict !

Même Montaigne fut cité sur les pancartes des personnes venues soutenir les sept prévenus convoqués à la barre du tribunal de Guingamp.

Rappelons tout de même que le glyphosate est, d’après de nombreuses études scientifiques, un antibiotique à large spectre, tératogène, mutagène, cancérigène probable et que les formulations des produits à base de glyphosate contiennent de nombreux toxiques non déclarés (fraude à l’étiquetage), ce que révèle l’étude des Pr Séralini et Jungers et donne lieu à l’actuelle campagne « Secrets toxiques »

Rappelons que l’industrie agro-chimique – Bayer Monsanto – reconnaît, ELLE MÊME – en indemnisant les victimes, le lien direct entre les pathologies développées et ses produits à base de glyphosate, comme le Roundup !!!

https://www.nouvelobs.com/planete/20200625.OBS30480/bayer-va-payer-plus-de-10-milliards-de-dollars-a-125-000-victimes-du-roundup.html

Dans la presse :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/guingamp-22200/bretagne-sept-faucheurs-volontaires-juges-a-guingamp-7136153

https://www.letelegramme.fr/bretagne/quand-le-proces-des-faucheurs-devient-le-proces-du-glyphosate-29-01-2021-12696596.php

Les messages affichés sur le parvis du tribunal contre l’utilisation de pesticides furent nombreux, vendredi matin.