RoundUp : condamnation définitive de Bayer Monsanto aux USA

Appel de Monsanto refusé par la Cour Suprême

Bayer, désormais propriétaire de Monsanto est condamné à verser les 25 millions de $ à un retraité dont le cancer est imputé au RoundUp.

La Haute Cour n’a pas justifié sa décision.
Les conséquences pour Bayer sont lourdes car 30000 plaintes comparables sont déjà portées, conduisant le groupe à provisionner à hauteur de 4,5 Milliards de $ pour faire face à de nouvelles procédures

https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/06/21/etats-unis-la-cour-supreme-rejette-la-demande-de-monsanto-de-faire-cesser-les-poursuites-contre-le-roundup_6131427_3244.html

https://www.laprovence.com/article/france-monde/6811141/desherbant-roundup-la-cour-supreme-americaine-inflige-un-coup-dur-a-bayer.html

https://www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20220621-%C3%A9tats-unis-bayer-d%C3%A9finitivement-condamn%C3%A9-dans-une-affaire-li%C3%A9e-%C3%A0-son-d%C3%A9sherbant-roundup

Procès Guingamp 29 janvier 2021
procès pesticides Guingamp

13 juin – Rennes : Report du procès en appel des Faucheurs Volontaires

 

13 juin 2022 – 14 h – cour d’appel de Rennes


Concernant l’affaire de la détérioration d’emballages de Roundup dans des jardineries du Sud Finistère et du Morbihan, action datant de 2016, cf https://pig.log.bzh/2022/05/31/proces-faucheurs-volontaires-rennes-cour-dappel-13-juin-2022/

Les témoins du procès étaient bien présents,


l’avocat des Faucheurs aussi,
les 3 faucheurs et la faucheuse aussi,


les copines et les copains Faucheurs Volontaires, Pisseurs Involontaires, membres du Collectif de Soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest aussi, et bien d’autres ….

La place était décorée

Mais dès leur entrée en salle d’audience, l’avocat des FV, les FV et leurs témoins ont été informés du report du procès au 17 janvier 2023.

Selon la déclaration d’un des prévenu.e.s : « La juge unique a considéré que notre dossier était conséquent, une affaire plutôt facile à traiter mais qui relevait plutôt d’un problème sociétal qu’un problème juridique…
Elle préfère aussi qu’une collégiale de 3 juges juge notre dossier…« 

3 juges seront donc prévus pour l’audience du 17 janvier prochain devant la Cour d’Appel de Rennes, dès 14 h pour une séance qui pourrait durer tout l’après midi.

Nous appelons dès aujourd’hui tous les sympathisant.e.s à réserver cette date pour une nouvelle manifestation de soutien aux Faucheurs Volontaires

Rendez vous
le 17 janvier 2023 – 14 h
Cour d’Appel de Rennes

Procès Faucheurs Volontaires BZH : 5 mai 2022 – St Brieuc

ATTENTION : PROCÈS REPORTÉ !!!

Contexte

Le 8 avril au tribunal de Guingamp devait avoir lieu le procès d’un FV pour refus de prélèvement ADN, procès reporté la veille au 23 septembre 2022 au tribunal de St Brieuc : https://pig.log.bzh/2022/04/07/report-du-proces-du-8-avril-a-guingamp/

Restent 4 faucheurs et Faucheuses Volontaires convoqué.e.s au Tribunal de St Brieuc le 5 mai 2022

4 faucheurs et faucheuses volontaires breton.ne.s convoqué.e.s au

tribunal de St Brieuc


le 5 mai 2022


pour les mêmes faits.

PIG BZH soutient et sera présente bien évidemment à St Brieuc pour soutenir ces Faucheurs Volontaires et dénoncer le harcèlement dont sont victimes les militant.e.s écologistes de la part de ce gouvernement.

Rappel des faits : https://pig.log.bzh/2021/04/02/proces-des-pesticides-guingamp-verdict/

Après ce jugement le procureur s’est ressaisi de l’affaire pour poursuivre les Fvs pour «refus de prélèvement ADN», et c’est ce qui nous conduit, une fois encore, devant le tribunal de Guingamp.
La justice de ce pays n’aurait donc rien de plus urgent et de plus important à faire qu’à poursuivre des militants écologistes ???
Rendez vous devant le tribunal de St Brieuc ce 5 mai !!!

Et d’ores et déjà, et pour les mêmes faits, est annoncé un procès en devant la cour d’Appel de Rennes pour 4 Faucheurs.euses Volontaires, condamné.e.s en première instance à 200 € de châtiment pour avoir défendu le bien commun …
Rendez vous le 13 juin 2022 devant la Cour d’Appel de Rennes

Un pour tous Tous Purin

Procès Guingamp 29 janvier 2021
procès pesticides Guingamp

Bayer perd en appel sur les cancers liés à son Roundup

Bayer perd en appel

Devant la Cour d’Appel de San Francisco des États Unis, contre une décision statuant que le Roundup provoquait des cancers, un nouveau revers alors qu’il fait face à des milliers de poursuites judiciaires dans ce pays. .

La Cour d’Appel a confirmé un jugement de 2019 en faveur d’Alva et Alberta Piliod, un couple affirmant être tombé malade après avoir utilisé le désherbant Roundup pendant des années.
La Cour a cependant validé la décision de réduire très fortement le montant de la compensation accordée par le jury au couple, à 86,7 millions de dollars au lieu de 2 milliards.

Bayer refuse d’informer

Dans son arrêt, le juge a déclaré que Monsanto avait fait preuve d’un « refus intransigeant d’informer le public » sur les dangers d’un produit que la firme a rendu largement disponible dans les quincailleries américaines.
« Monsanto savait que les études soutenant l’innocuité du Roundup n’étaient pas valides lorsque les Piliod ont commencé à pulvériser du Roundup dans leur jardin sans gants ni équipement de protection, incités par les publicités télévisées »

Bayer persiste dans le déni

Bayer se dit « respectueusement en désaccord avec la décision de la Cour de San Fransisco, qui ne s’appuie, selon lui, sur « aucune preuve tangible »…
« Nous continuons à défendre fermement l’innocuité du Roundup, une position soutenue par quatre décennies de données scientifiques approfondies  et les évaluations dans des principaux organismes de réglementation sanitaire du monde entier qui soutiennent son utilisation sûre » a déclaré un porte parole du groupe.

Rappelons que le Glyphosate a été classé comme « cancérogène probable » par le Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS… (le CIRC)

Rappelons aussi que les preuves s’accumulent sur la toxicité du glyphosate, avec notamment la méta-analyse du Dr Stéphanie Séneff : https://pig.log.bzh/2021/07/20/glyphosate-sortie-de-toxic-legacy-du-dr-stephanie-seneff/

Mais Bayer provisionne …

« C’est pour ce cas de figure que la somme de 4,5 milliards a été provisionnée. Une décision finale est attendue en 2022. « Dans le cas d’une décision négative de la Cour suprême, Bayer mettra en place un programme d’administration des réclamations géré par des professionnels, qui sera assorti de valeurs d’indemnisation prédéterminées » pour indemniser les plaignants s’estimant victimes du Round’Up, précise le communiqué. »

Retrouvez les infos sur

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_dans-l-affaire-des-cancers-lies-au-roundup-le-geant-allemand-bayer-perd-de-nouveau-en-appel?id=10821556

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/cancers-lies-au-roundup-bayer-perd-de-nouveau-en-appel-6237b1f9e51b6bf8d1cfeb3726b169c6

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/glyphosate/cancers-lies-au-roundup-le-groupe-bayer-perd-de-nouveau-en-appel-aux-etats-unis_4733361.html

https://www.capital.fr/entreprises-marches/glyphosate-roundup-bayer-monsanto-passe-une-lourde-provision-face-au-risque-judiciaire-1410843

Glyphosate. Bayer, nouveau propriétaire du Roundup, perd de nouveau en appel aux États-Unis

 

Roundup : Initiative Citoyenne Européenne

15 ans supplémentaires d’épandage de Roundup dans l’UE ?

 

Newsletter de Monsanto International Tribunal

« Dans cette newsletter: la saga du glyphosate dans l’Union Européene et aux États-Unis, et l’initiative Citoyenne Européenne Sauvons les abeilles et les agriculteurs.

Nous avons besoin de votre aide pour empêcher Bayer Monsanto & co de nous empoisonner, ainsi que notre environnement. L’autorisation du glyphosate dans l’UE expire en 2022. Le Glyphosate Renewal Group — une coalition d’industriels menée par Bayer Monsanto — a demandé un renouvellement pour 15 ans. En juin, une commission de 4pays de l’UE a envoyé son rapport pour l’évaluation. Conclusion : feu vert ! Elle ne voit ni problème ni signe montrant que le glyphosate peut causer le cancer. Ce système de (non) contrôle de pesticides est très problématique. Il donne un faux sentiment de sécurité, comme l’expose très clairement l’article détaillé dans cette newsletter. »

https://fr.monsantotribunal.org/main.php?obj_id=806790043

ACTION : Initiative Citoyenne Européenne

A signer si vous ne l’avez pas encore déjà fait …
http://www.savebeesandfarmers.eu/

Puis demandez à vos proches et à vos connaissances de faire de même. Parlez à vos contacts, envoyez-leur un email, partagez la pétition sur les réseaux sociaux. Demandez aux organisations de contacter leurs soutiens. Ensemble seulement, nous pouvons renverser la balance contre les pesticides. De nombreuses signatures supplémentaires doivent être collectées avant fin septembre. Nous devons gagner cette bataille, car il s’agit de la première étape pour mettre fin au glyphosate et aux autres pesticides.

Défendez cette cause et ne craignez pas de donner vos coordonnées : elles ne sont pas demandées par l’organisation, mais par les autorités pour vérifier la validité des votes à l’aide d’un échantillon. Ces informations personnelles ne sont pas destinées à être conservées.

 

 

Glyphosate : sortie de « Toxic Legacy » du Dr Stéphanie Seneff

Annoncé depuis quelques mois déjà, le livre « Toxic Legacy » du Dr Stéphanie Seneff vient de sortir début juillet.

Une avalanche de preuves sur la toxicité du glyphosate !!!

Toxic Legacy - Dr Stephanie Seneff

How the Weedkiller Glyphosate is Destroying Our Health

Une scientifique du MIT présente des preuves de plus en plus nombreuses que l’ingrédient actif du désherbant le plus utilisé au monde contribue à la montée en flèche des maladies chroniques.

Le glyphosate est l’ingrédient actif du Roundup, le désherbant le plus utilisé dans le monde. Près de 300 millions de livres d’herbicide à base de glyphosate sont pulvérisées sur les fermes – et les aliments – chaque année.

Les entreprises agrochimiques affirment que le glyphosate est sans danger pour les humains, les animaux et l’environnement.
Mais les recherches scientifiques émergentes sur la perturbation mortelle du microbiome intestinal par le glyphosate, son effet paralysant sur la synthèse des protéines et son impact sur la capacité de l’organisme à utiliser et transporter le soufre – sans parler de plusieurs affaires judiciaires marquantes – racontent une histoire très différente.

Les preuves irréfutables de la toxicité du Glyphosate

Dans Toxic Legacy, la chercheuse Stephanie Seneff, PhD, présente des preuves irréfutables fondées sur d’innombrables études publiées et évaluées par des pairs, le tout dans un langage franc, éclairant et toujours accessible.

Tout au long de Toxic Legacy, les lecteurs découvriront :

  • La nature toxique unique du glyphosate
  • Comment le glyphosate perturbe le microbiome, entraînant une dysbiose intestinale, l’auto-immunité, la neurodégénérescence, etc.
  • Pourquoi nous assistons à une augmentation de la stéatose hépatique non alcoolique, de l’infertilité, de la dépression et de l’anxiété ?
  • Le rôle du glyphosate dans la dégradation des sols, la contamination de l’eau et les menaces qui pèsent sur la faune et la biodiversité.
  • Des conseils nutritionnels importants pour les consommateurs consciencieux qui veulent éviter les aliments contaminés par le glyphosate et améliorer leur santé.

Comme Rachel Carson l’a fait avec le DDT dans les années 1960, Stephanie Seneff tire la sonnette d’alarme sur le glyphosate, en vous donnant des conseils sur des changements simples et puissants que vous pouvez faire dès maintenant et des informations essentielles dont vous avez besoin pour protéger votre santé, celle de votre famille et la planète dont nous dépendons tous.

Critiques et éloges

« Toxic Legacy est un ouvrage audacieux et héroïque qui révèle comment la science la plus respectée aujourd’hui confirme la menace existentielle que représente l’herbicide glyphosate.
Le Dr Seneff défend courageusement sa position face à l’opposition apparemment insurmontable de l’industrie à chaque tournant.
Et pour cela, nous lui devons une gratitude incalculable.
Toxic Legacy sera au même niveau que Silent Spring de Rachel Carson, non seulement en définissant la menace omniprésente qui pèse sur nous et les générations futures, mais aussi et surtout en expliquant ce que nous pouvons faire dès maintenant pour changer notre destin.
Sans aucun doute, l’un des livres les plus importants de notre époque » – David Perlmutter, MD, auteur du best-seller n°1 du New York Times, Grain Brain et Brain Wash.

« Urgent et révélateur, ce livre est un cri d’alarme clair et net » – The Boston Globe

« Un livre qui change la donne et que nous serions fous d’ignorer » –Kirkus Reviews (étoilé)

À propos de Stéphanie Seneff

Stephanie Seneff est chercheuse scientifique senior au laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT.
Elle est titulaire d’une licence en biologie avec une mineure en alimentation et nutrition, d’une maîtrise, d’un diplôme d’ingénieur et d’un doctorat en génie électrique et informatique, tous obtenus au MIT.
Pendant la majeure partie de sa carrière au MIT, elle a été impliquée dans le développement de technologies permettant la communication naturelle entre l’homme et l’ordinateur par le biais du langage parlé.
Depuis 2010, le Dr Seneff a orienté ses recherches vers les effets des médicaments, des produits chimiques toxiques et de l’alimentation sur la santé et les maladies humaines.
Elle a écrit et donné de nombreuses conférences pour exposer son point de vue sur ces sujets.
Elle est l’auteur de plus de trois douzaines d’articles de journaux évalués par des pairs sur des sujets liant les maladies humaines aux carences nutritionnelles et aux expositions toxiques.
Elle s’est particulièrement intéressée à l’herbicide glyphosate et au soufre minéral. Le Dr Seneff partage son temps entre Hawaii et le Massachusetts.

Témoignage de Dr Stephanie Seneff dans le film-documentaire « Gluten, l’ennemi public? » de Patrizia Marani


https://pig.log.bzh/2021/04/12/a-voir-absolument-film-documentaire-gluten-lennemi-public-arte-mardi-13-avril-20h50/

https://www.filmsdocumentaires.com/films/7704-gluten-l-ennemi-public

Extrait du film: à la minute 46’20’’ le film cite

« Par le biais d’un mécanisme subtil, le Glyphosate peut conduire à un sabotage complet de notre organisme »

« C’est la bouleversante découverte de Stéphanie SENEFF biologiste au MIT (Boston Massachusetts)et experte en IA « qui a réalisé une méta-analyse de toute la littérature scientifique concernant l’herbicide et a découvert par quels mécanismes il s’insinue littéralement dans toutes les cellules de notre corps – une découverte importante sur laquelle elle vient d’écrire un livre-
«il y a environ 12 ou 13 ans je me suis inquiétée des taux d’autisme aux USA, je pensais qu’il devait y avoir un facteur environnemental qui causait l’autisme et je voulais comprendre cela.
Je crois que j’ai trouvé ce mécanisme, je pense que le glyphosate agit comme un analogue à l’Acide Aminé qui code la Glycine et qu’il entre par erreur dans les protéines à la place de la glycine.»

Explications suivantes par Thierry Vrain – Biologiste et Ingénieur génétique – ancien chef des biotechnologies à Agriculture Canada – (organisme responsable des politiques agricoles du pays)
« le glyphosate est un analogue à l’Acide Aminé , c’est de la glycine avec une petite queue N-phosphonométhylglycine, et la machinerie biochimique de la cellule, où les protéines sont fabriquées ne semble pas faire la différence entre un acide aminé et l’analogue d’Acide Aminé de sorte que l’analogue d’Acide Aminé est incorporé dans les protéines, au moment de leur fabrication, dans les cellules. »

Stéphanie «Il s’agit d’un mécanisme de toxicité vraiment insidieux et dangereux : le glyphosate s’accumule dans vos protéines, dans tout votre corps, causant des perturbations. De nombreux problèmes surviennent dans ces protéines lorsque vous remplacez la Glycine par du Glyphosate.»

«En remplaçant la Glycine dans les protéines, le glyphosate peut mener à l’empoisonnement de l’organisme entier, cela a forcément des conséquences néfastes.

Le professeur Seneff a retrouvé une correspondance presque parfaite entre l’usage du glyphosate et l’augmentation de la maladie coeliaque mais les conséquences pour notre santé ne se limitent pas à cela.
«une collègue, Nancy Swenson a examiné les statistiques de la hausse de certaines maladies et les a comparées à l’utilisation du glyphosate sur certaines cultures aux USA.
Elle a trouvé des corrélations remarquables, avec une énorme liste de maladies.
Corrélation n’est pas causalité, mais si ce n’est pas le glyphosate, alors qu’est ce ?
Il est choquant de voir une si parfaite correspondance entre la fréquence de ces maladies chroniques et l’augmentation des quantités de Glyphosate utilisées.
 »

Et « en même temps », la FNSEA demande la prolongation du glyphosate …

Et l’ANSES

ne paraît toujours pas disposer d’études indépendantes prouvant la toxicité du glyphosate ….
https://pig.log.bzh/2021/07/05/autorisation-glyphosate-mise-en-cause-de-la-fiabilite-des-etudes/

Procès des pesticides Guingamp : verdict

Le tribunal de Guingamp a condamné, ce vendredi, sept faucheurs volontaires à 300 € d’amende avec sursis.

État de nécessité non reconnu

Dans son réquisitoire, la magistrate avait réclamé 1 000 € d’amende, dont 900 € avec sursis. Le tribunal l’a donc partiellement suivie.

https://www.letelegramme.fr/bretagne/guingamp-les-faucheurs-volontaires-condamnes-a-300-eur-d-amende-avec-sursis-02-04-2021-12729306.php

Pour rappel : Guingamp le 29 janvier 2021

Procès pesticides – Guingamp – 29 janvier

Autre rappel : mobilisation à Rostrenen le 20 septembre 2021

Rostrenen : mobilisation contre le fichage ADN des Faucheurs et Faucheuses d’OGM

Les Faucheurs et faucheuses volontaires manifestent à Rostrenen

Affaire à suivre !!!

Rendez vous le 8 avril 2022 à 8h30

Au
Tribunal correctionnel de Guingamp,
38 place du Centre
Pour la suite de l’Acharnement judiciaire visant le fichage des opposants à l’agrobusiness mortifère Breton

http://secretstoxiques.fr

Faucheurs.euses Volontaires d’OGM : procès à Foix le 25 mars

Ce 25 mars 2021 s’est tenu à Foix le procès de 21 Faucheuses et Faucheurs Volontaires.

Des peines de 100 à 300 € d’amende avec sursis ont été demandées par le Procureur de la République.
Leur avocat Me Guillaume Tumerelle a plaidé la relaxe.
Délibéré rendu au 1er juin 2021

FR3 procès Foix 25 mars 2021

Article sur ladepeche.fr

Procès des 21 Faucheurs volontaires à Foix : Dernier Round (up) ?

 

Préparation en amont du procès

Vous êtes invité.e.s à affirmer haut et fort votre refus d’être imprégné.e.s de pesticides chimiques.

Venez soutenir les Faucheurs et Faucheuses Volontaires
jeudi 25 mars à Foix

Au programme:

Halle Vilotte 7h00            rassemblement des prévenu.e.s et des soutiens

8h00            départ vers le Tribunal en fanfare (1.5km 20mn)

Tribunal         8h30            entrée des prévenu.e.s

Soupe, vin chaud, café, thé etc…

Mairie Salle Jean Jaurès de 10h à 17h30  

Soupe généreuse, vin chaud, café, thé etc…

Films

Infos et Discussions ….

Le procès

Le 25 mars 2021, 21 faucheurs et faucheuses volontaires sont appelé.es à comparaître sous l’inculpation de « destruction du bien d’autrui en réunion » pour une action menée en 2017. Il comptent bien faire le procès des pesticides.

Rappel des faits

Début 2017, 21 Faucheur.euse.s Volontaires ariégeois.e.s ont investi trois jardineries pour peinturlurer des centaines de bidons de pesticides afin de les rendre impropres à la vente. Ces actions revendiquées et effectuées à visage découvert faisaient suite à des actions réalisées dans différents départements de France pour dénoncer les dangers de l’usage de ces produits toxiques.
Un procès s’en est suivi le 17 août 2017. Le tribunal correctionnel de Foix a accédé à la requête de la défense et décidé de saisir la Cour de Justice de l’Union Européenne (C.J.U.E) pour lui poser des questions préjudicielles autour du respect ou du non-respect du principe de précaution pour l’évaluation et l’autorisation de mise sur le marché des pesticides.
Le 1er octobre 2019, la C.J.U.E confirme la validité du règlement sur les pesticides mais permet de mettre en lumière le non-respect de ce règlement, à la fois par l’EFSA(1) l’agence sanitaire européenne et par son équivalent français : l’ANSES(2).
Il est à noter qu’une « petite action » de désobéissance civile peut avoir des répercussions au niveau des structures nationales et européennes.

En parallèle à ce procès

Fin 2017, malgré les alertes de nombreux scientifiques et l’opposition d’une grande majorité des citoyen.ne.s d’Europe, le glyphosate était de nouveau autorisé pour cinq ans en Europe et prétendument pour 3 ans en France.
En conséquence, les Faucheur.euse.s Volontaires ariégeois.e.s ont décidé de lancer une vaste campagne citoyenne de sensibilisation par la recherche de glyphosate dans les urines : la Campagne Glyphosate qui à ce jour totalise plus de 6800 analyses            « positives » et génère près de 6000 plaintes au pénal.
Une nouvelle campagne est née depuis quelques mois : « Secrets Toxiques », initiée par Campagne Glyphosate France, Générations Futures et Nature & Progrès et soutenue à ce jour par des dizaines d’associations, dont PIG BZH, plus de 15 000 citoyens et citoyennes et 119 député.e.s européen.ne.s, français.se.s et sénateur.trice.s.

Et la suite ?

Les prévenu.e.s, appelé.e.s à comparaître le 25 mars à 8h30 sous l’inculpation de         « destruction du bien d’autrui en réunion » comptent bien faire le procès des pesticides, avec l’aide de :
 -Maître Guillaume Tumerelle, avocat et d’Aude Desaint, experte environnement ; et de 4 témoins :
 -Cécile Stratonovitch de l’Association Alerte Médecins Pesticides
 -Daniel Grau du groupe scientifique de Campagne Glyphosate France.
 -Gilles-Éric Séralini, biologiste moléculaire
 -Henri Delrieu de l’association APRA le Chabot

Wébinaire avec le Pr Séralini « les monsanto papers » – 24 février

Wébinaire avec le Pr Séralini,

sur sa dernière étude et sa dernière publication
« les monsanto papers »

24 février 2021 – 15h30-17h30

Inscription ici lien zoom

Lien complet de l’invitation ici

Séralini qui a publié l’étude de référence de la campagne « secrets toxiques » relayée entre autres par PIG BZH
Campagne « Secrets toxiques » à retrouver ici, sur notre blog

Procès pesticides – Guingamp – 29 janvier

Plus de 200 personnes sont venues soutenir les 7 Faucheurs.euses volontaires qui comparaissaient ce vendredi 29 janvier 2021 pour avoir peinturluré (et rendu impropres à la vente) des bidons de glyphosate en mars 2016.
La procureure réclame 1 000 € d’amende, dont 900 € avec sursis, à l’encontre des sept prévenus.

Rendez vous le 2 avril prochain pour le verdict !

Même Montaigne fut cité sur les pancartes des personnes venues soutenir les sept prévenus convoqués à la barre du tribunal de Guingamp.

Rappelons tout de même que le glyphosate est, d’après de nombreuses études scientifiques, un antibiotique à large spectre, tératogène, mutagène, cancérigène probable et que les formulations des produits à base de glyphosate contiennent de nombreux toxiques non déclarés (fraude à l’étiquetage), ce que révèle l’étude des Pr Séralini et Jungers et donne lieu à l’actuelle campagne « Secrets toxiques »

Rappelons que l’industrie agro-chimique – Bayer Monsanto – reconnaît, ELLE MÊME – en indemnisant les victimes, le lien direct entre les pathologies développées et ses produits à base de glyphosate, comme le Roundup !!!

https://www.nouvelobs.com/planete/20200625.OBS30480/bayer-va-payer-plus-de-10-milliards-de-dollars-a-125-000-victimes-du-roundup.html

Dans la presse :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/guingamp-22200/bretagne-sept-faucheurs-volontaires-juges-a-guingamp-7136153

https://www.letelegramme.fr/bretagne/quand-le-proces-des-faucheurs-devient-le-proces-du-glyphosate-29-01-2021-12696596.php

Les messages affichés sur le parvis du tribunal contre l’utilisation de pesticides furent nombreux, vendredi matin.